Aller à…

Indiscipline !

Savoirs, nature, cultures et alternatives sociales

Indiscipline ! sur LinkedInFlux RSS

Répression

Soutenir les universitaires et enseignants turcs

Igor Babou

Igor Babou

Je suis professeur des universités en Sciences de l'information et de la communication.

Je travaille sur les relations entre nature, savoirs et sociétés, sur la patrimonialisation de l'environnement, sur les discours à propos de sciences, ainsi que sur la communication dans les institutions du savoir et de la culture. Au plan théorique, je me situe à l'articulation du champ de l'ethnologie et de la sémiotique des discours.

Sinon, dans la "vraie vie", je fais aussi plein d'autres choses tout à fait contre productives et pas scientifiques du tout... mais ça, c'est pour la vraie vie !
Igor Babou

On le sait, il vient d’y avoir une ten­ta­tive de coup d’État en Tur­quie. Ce qu’on sait éga­le­ment, c’est que cette ten­ta­tive est lar­ge­ment ins­tru­men­ta­li­sée par le pou­voir turc dans le cadre de l’instauration d’un pou­voir auto­cra­tique, bru­tal, et se moquant des droits de l’Homme. Et ce qu’on sait éga­le­ment, enfin, c’est que des jour­na­listes,

Appel: « Un pouvoir qui matraque la jeunesse est faible et méprisable »

Igor Babou

Igor Babou

Je suis professeur des universités en Sciences de l'information et de la communication.

Je travaille sur les relations entre nature, savoirs et sociétés, sur la patrimonialisation de l'environnement, sur les discours à propos de sciences, ainsi que sur la communication dans les institutions du savoir et de la culture. Au plan théorique, je me situe à l'articulation du champ de l'ethnologie et de la sémiotique des discours.

Sinon, dans la "vraie vie", je fais aussi plein d'autres choses tout à fait contre productives et pas scientifiques du tout... mais ça, c'est pour la vraie vie !
Igor Babou

Je relaie ici cet appel qui a com­men­cé à cir­cu­ler le 16 avril 2016. Pour le sou­te­nir et y appor­ter votre signa­ture, écrire à : stopviolencespolicieres@laposte.net ou allez sur http://stoprepression.unblog.fr/ Je viens de le signer. Depuis novembre der­nier et la pro­cla­ma­tion de l’état d’urgence, l’État de la régres­sion sociale et de la matraque a bru­ta­le­ment accé­lé­ré

Casseurs d’enfants, pilleurs d’espoirs

Je suis blanche, je ne suis pas jeune. Je rentre sans doute dans cet ima­gi­naire des “hon­nêtes gens”, des “bons Fran­çais”, que ne cessent de convo­quer les membres de notre gou­ver­ne­ment. Je suis chez moi dans ce pays qui semble-t-il est le mien, aujourd’hui en tout cas, alors que selon ce gou­ver­ne­ment il ne serait