Aller à…

Indiscipline !

Savoirs, nature, cultures et alternatives sociales

Flux RSS

Le blog de Joëlle Le Marec

Joëlle Le Marec a écrit 35 article(s) et posté 32 commentaire(s)

Article dans la revue Terrestres : désétatiser nos imaginaires politiques et nos savoirs scientifiques

Igor Babou (uni­ver­si­té Paris Dide­rot, Ladyss) et Joëlle Le Marec (Sor­bonne uni­ver­si­té, Gri­pic) Extrait : “Face à l’effondrement envi­ron­ne­men­tal qui s’annonce, l’État est-il un recours ou l’un des pro­blèmes exis­ten­tiels de l’espèce humaine ? Revi­si­tant l’ac­tua­li­té de la pen­sée liber­taire de l’é­co­lo­gie de Mur­ray Book­chin, cet essai inter­roge l’hégémonie d’un modèle de scien­ti­fi­ci­té pro­mu par l’État.

Prendre part

Joëlle Le Marec, Pro­fes­seure au CELSA, Sor­bonne Uni­ver­si­té Hier, le 2 mai, j’étais dans un hôpi­tal pari­sien en tant que patiente durant juste une jour­née, avec inter­dic­tion d’utiliser le télé­phone, et j’entendais les bran­car­diers et les infir­mières com­men­ter, incré­dules et cho­qués, « l’attaque » de la réani­ma­tion de la Pitié Sal­pê­trière par des mani­fes­tants : « Pour­quoi font-ils ça ? ».

Lucioles numéro 2

Lucioles” est un jour­nal, des­ti­né à rendre plus habi­tables et plus fra­ter­nels, pour celles et ceux qui y vivent au quo­ti­dien, les uni­ver­si­tés et les éta­blis­se­ments de recherche et d’en­sei­gne­ment supé­rieur. Dans ce numé­ro 2 de Lucioles, comme dans le pre­mier numé­ro, ce sont des ensei­­gnants-cher­­cheurs et des étu­diants, ou des per­son­nels admi­nis­tra­tifs et tech­niques

Nice

Qu’est ce qu’on peut faire? Com­ment faire? Ce matin je ne sais pas com­ment faire. En bruit de fond il y a l’at­ten­tat de Nice encore un atten­tat, les vic­times, l’ef­froi encore, les souf­frances inouïes, des réac­tions qui suivent. Le carac­tère tota­le­ment incom­pré­hen­sible des déci­sions et des actions de ceux qui pré­voient et com­mettent les

Après la nuit viendront les lendemains qui chantent (par Raphaël, commission “Savoir faire des Luttes” de Nuit Debout)

TRIBUNE – Où nous mène­ra Nuit Debout ? Cer­tains répondent « nulle part », et le mou­ve­ment leur paraît déjà dis­cré­di­té. Nuit Debout, anar­chique, éga­li­taire, spon­ta­née, ne recherche pas de repré­sen­tant poli­tique, ne s’organise pas; il est donc légi­time de s’inquiéter de son effi­ca­ci­té. Nous nous ras­sem­blons chaque jour, nous dis­cu­tons debout dans le froid, nous tra­vaillons en

Je relaie une initiative de Jo’Z, qui aide les réfugiés à Dunkerque (Grande-Synthe)

Je relaie ici le texte de Joëlle Phi­li­bert (qui porte le même pré­nom que moi) Le 23 et 24 jan­vier, j’é­tais à Grande-Synthe pour appor­ter des habits chauds dans le camp de réfu­giés. J’ai pro­fi­té pour voir les besoins de ces per­sonnes qui sur­vivent dans des condi­tions inhu­maines! Grande-Synthe ce n’est pas en Afrique, Grande-Synthe

La revue Lucioles et le blog Espaces Réflexifs s’invitent l’un chez l’autre, dans l’Indiscipline !

Il y a quelques semaines, nous  met­tions en ligne ici même sur Indis­ci­pline, le numé­ro 1 de Lucioles, revue des­ti­née à habi­ter plus libre­ment et plus fra­ter­nel­le­ment nos ins­ti­tu­tions. Le col­lec­tif Lucioles a pro­po­sé que numé­ro 2 soit rédi­gé par des auteurs qui réagi­ront à ce pre­mier numé­ro ou  pro­po­se­ront d’autres témoi­gnages et d’autres textes,

Lettre ouverte à Médecins du monde. Le marketing jusqu’à la nausée

Aver­tis­se­ment : la légende “20% des ONG cari­ta­tives…”, est un détour­ne­ment  de la cam­pagne ori­gi­nelle. Elle est des­ti­née à retour­ner à l’en­voyeur l’in­ter­pel­la­tion adres­sée “20% des per­sonnes sol­li­ci­tées”. Ce texte sera dépo­sé en ver­sion papier auprès de Méde­cin du Monde Paris. Si vous sou­hai­tez vous y asso­cier, un for­mu­laire de péti­tion (gérée par Indis­ci­pline) est

La campagne de Médecins du Monde : le marketing jusqu’à la nausée

Je viens d’é­crire un cour­rier à Méde­cins du Monde. Comme beau­coup je fais mes ver­se­ments annuels à quan­ti­té d’or­ga­nismes qui trans­mettent mes coor­don­nées à des dizaines d’autres : la pile d’en­vois pos­taux (papiers bario­lés, enve­loppes ren­flées) enva­hit la boite aux lettres, la mes­sa­ge­rie explose, le télé­phone sonne…Plus il y en a plus il y en

Lucioles” : n° 1 d’une revue pour habiter plus librement et fraternellement les espaces institutionnels et culturels communs

« Lucioles » est une revue gra­tuite, des­ti­né à rendre plus habi­tables et plus fra­ter­nels, pour celles et ceux qui y vivent au quo­ti­dien, les uni­ver­si­tés et les éta­blis­se­ments de recherche et d’enseignement supé­rieur. Elle était en ges­ta­tion depuis des années, mais les contrac­tions se sont accé­lé­rées juste après les atten­tats de jan­vier, après le

Articles plus anciens››