Aller à…

Indiscipline !

Savoirs, nature, cultures et alternatives sociales

Flux RSS

Le blog de Joëlle Le Marec

Joëlle Le Marec a écrit 40 article(s) et posté 33 commentaire(s)

Journée libre pour la gratitude et la tristesse, contre le retour à l’anormal

Le décon­fi­ne­ment a com­men­cé mais quelque chose d’essentiel est en train de man­quer. Nous avons res­sen­ti col­lec­ti­ve­ment notre fra­gi­li­té et nous avons éprou­vé, toutes et tous, la recon­nais­sance due à celles et ceux qui ont pris soin de nos vies pen­dant toute la période du confi­ne­ment. Cette dette par­ta­gée a ren­du tolé­rable l’écart insup­por­table entre

16 mars, bientôt le confinement (coronavirus) : ne pas oublier

Demain ou après demain “ils” déci­de­ront le confi­ne­ment. Nos soi­gnants seront haras­sés, et pour­tant nous savons que nous pour­rons comp­ter sur eux les yeux fer­més. Mais pas sur la nuée de per­son­nages qui nous gou­vernent, nous informent, nous gèrent, nous cadrent, nous étouffent, nous entravent, nous méprisent, nous la popu­la­tion, le public, les gens, nous

Demain sans doute le confinement (coronavirus)

Demain ou après demain “ils” déci­de­ront le confi­ne­ment. Nos soi­gnants seront haras­sés, et pour­tant nous savons que nous pour­rons comp­ter sur eux les yeux fer­més. Mais pas sur la nuée de per­son­nages qui nous gou­vernent, nous informent, nous gèrent, nous cadrent, nous étouffent, nous entravent, nous méprisent, nous la popu­la­tion, le public, les gens, nous

Mobilisation sociale : Appel à nos collègues informaticiens et informaticiennes

Nous lan­çons un appel à l’ac­tion soli­daire des­ti­né à l’en­semble de nos col­lègues infor­ma­ti­ciens et infor­ma­ti­ciennes tra­vaillant dans les admi­nis­tra­tions et les grandes entre­prises. Vous êtes témoins des dif­fé­rentes mobi­li­sa­tions qui tentent de redon­ner une place aux aspi­ra­tions de celles et ceux qui font fonc­tion­ner les ser­vices publics asphyxiés et empê­chés de rem­plir leurs mis­sions

Mobilisation à partir du 5 décembre : appel à nos collègues informaticiens et informaticiennes

Nous lan­çons un appel à l’ac­tion soli­daire des­ti­né à l’en­semble de nos col­lègues infor­ma­ti­ciens et infor­ma­ti­ciennes tra­vaillant dans les admi­nis­tra­tions et les grandes entre­prises. sVous êtes témoins des dif­fé­rentes mobi­li­sa­tions qui tentent de redon­ner une place aux aspi­ra­tions de celles et ceux qui font fonc­tion­ner les ser­vices publics asphyxiés et empê­chés de rem­plir leurs mis­sions

Article dans la revue Terrestres : désétatiser nos imaginaires politiques et nos savoirs scientifiques

Igor Babou (uni­ver­si­té Paris Dide­rot, Ladyss) et Joëlle Le Marec (Sor­bonne uni­ver­si­té, Gri­pic) Extrait : “Face à l’effondrement envi­ron­ne­men­tal qui s’annonce, l’État est-il un recours ou l’un des pro­blèmes exis­ten­tiels de l’espèce humaine ? Revi­si­tant l’ac­tua­li­té de la pen­sée liber­taire de l’é­co­lo­gie de Mur­ray Book­chin, cet essai inter­roge l’hégémonie d’un modèle de scien­ti­fi­ci­té pro­mu par l’État.

Prendre part

Joëlle Le Marec, Pro­fes­seure au CELSA, Sor­bonne Uni­ver­si­té Hier, le 2 mai, j’étais dans un hôpi­tal pari­sien en tant que patiente durant juste une jour­née, avec inter­dic­tion d’utiliser le télé­phone, et j’entendais les bran­car­diers et les infir­mières com­men­ter, incré­dules et cho­qués, « l’attaque » de la réani­ma­tion de la Pitié Sal­pê­trière par des mani­fes­tants : « Pour­quoi font-ils ça ? ».

Lucioles numéro 2

Lucioles” est un jour­nal, des­ti­né à rendre plus habi­tables et plus fra­ter­nels, pour celles et ceux qui y vivent au quo­ti­dien, les uni­ver­si­tés et les éta­blis­se­ments de recherche et d’en­sei­gne­ment supé­rieur. Dans ce numé­ro 2 de Lucioles, comme dans le pre­mier numé­ro, ce sont des ensei­­gnants-cher­­cheurs et des étu­diants, ou des per­son­nels admi­nis­tra­tifs et tech­niques

Nice

Qu’est ce qu’on peut faire? Com­ment faire? Ce matin je ne sais pas com­ment faire. En bruit de fond il y a l’at­ten­tat de Nice encore un atten­tat, les vic­times, l’ef­froi encore, les souf­frances inouïes, des réac­tions qui suivent. Le carac­tère tota­le­ment incom­pré­hen­sible des déci­sions et des actions de ceux qui pré­voient et com­mettent les

Après la nuit viendront les lendemains qui chantent (par Raphaël, commission “Savoir faire des Luttes” de Nuit Debout)

TRIBUNE – Où nous mène­ra Nuit Debout ? Cer­tains répondent « nulle part », et le mou­ve­ment leur paraît déjà dis­cré­di­té. Nuit Debout, anar­chique, éga­li­taire, spon­ta­née, ne recherche pas de repré­sen­tant poli­tique, ne s’organise pas; il est donc légi­time de s’inquiéter de son effi­ca­ci­té. Nous nous ras­sem­blons chaque jour, nous dis­cu­tons debout dans le froid, nous tra­vaillons en

Articles plus anciens››