Aller à…

Indiscipline !

Savoirs, nature, cultures et alternatives sociales

Flux RSS

Mobilisation à partir du 5 décembre : appel à nos collègues informaticiens et informaticiennes


Share
Print Friendly, PDF & Email

Nous lan­çons un appel à l’ac­tion soli­daire des­ti­né à l’en­semble de nos col­lègues infor­ma­ti­ciens et infor­ma­ti­ciennes tra­vaillant dans les admi­nis­tra­tions et les grandes entre­prises.

sVous êtes témoins des dif­fé­rentes mobi­li­sa­tions qui tentent de redon­ner une place aux aspi­ra­tions de celles et ceux qui font fonc­tion­ner les ser­vices publics asphyxiés et empê­chés de rem­plir leurs mis­sions par les poli­tiques libé­rales. Vous voyez nos enfants et de nos jeunes se faire voler leur ave­nir. Vous subis­sez vous-aus­si la pré­ca­ri­té sociale qui s’étend, et vous consta­tez comme nous  les effets d’une catas­trophe envi­ron­ne­men­tale que les Etats ne font rien pour empê­cher. Voyez aus­si com­ment les acteurs du monde asso­cia­tif sont soli­daires des vic­times de la grande pau­vre­té et des poli­tiques migra­toires : sans ces mili­tants asso­cia­tifs, le désastre huma­ni­taire serait encore plus impor­tant.

Vous êtes témoins de la mobi­li­sa­tion mas­sive de ce 5 décembre contre la réforme des retraites, réforme qui va pour la pre­mière fois depuis la guerre sup­pri­mer les soli­da­ri­tés, et condam­ner les plus pauvres à deve­nir misé­rables pen­dant leur vieillesse, sans oublier d’ôter à la plu­part de nos jeunes toute pers­pec­tive de vivre mieux que leurs parents.

Vous savez que la grève « clas­sique » est aujourd’­hui beau­coup moins effi­cace car l’ap­pa­reil pro­duc­tif est beau­coup moins entra­vé avec la déma­té­ria­li­sa­tion et l’ex­ter­na­li­sa­tion de quan­ti­té d’ac­ti­vi­tés. La crise du syn­di­ca­lisme a éga­le­ment affai­bli par­tout l’impact des grèves et des blo­cages, de même que le mépris de classe des membres de l’actuel gou­ver­ne­ment à l’égard des mou­ve­ments sociaux. Vous savez que ceux qui font grève aujourd’­hui, cou­ra­geu­se­ment, sacri­fient beau­coup et prennent de gros risques. Vous savez aus­si que ce qui per­met­trait un réel  rap­port de force serait évi­dem­ment le blo­cage des pro­cé­dures déma­té­ria­li­sées, à tous les niveaux. Blo­cage qui peut être sélec­tif, de manière à lais­ser des marges d’organisation en réseau pour le mou­ve­ment social.

Nous vous deman­dons d’agir, de vous mani­fes­ter, et de contri­buer au blo­cage de l’appareil pro­duc­tif et des ins­ti­tu­tions, au nom de celles et ceux qui s’engagent dans cette mobi­li­sa­tion, et qui mettent en jeu leurs salaires, leur exis­tence, leurs espoirs pour eux et leurs enfants. Toutes les per­sonnes qui sont en lutte chaque semaine en essuyant mépris, déni et vio­lences. Toux ceux qui se demandent com­ment évi­ter la mon­tée de l’au­to­ri­ta­risme, l’ac­crois­se­ment inexo­rable des inéga­li­tés, la confis­ca­tion de la vie démo­cra­tique et de l’a­ve­nir.

Nous vous deman­dons de contri­buer à la mobi­li­sa­tion, nous vous deman­dons de l’ai­der.

Vous envoyez vos enfants à l’é­cole, vous béné­fi­ciez des ser­vices publics de san­té, jus­tice, trans­ports. Vous avez béné­fi­cié des études supé­rieures. Alors soyez soli­daire s’il vous plaît, aidez les autres à conti­nuer à l’a­ve­nir de pou­voir espé­rer une vie digne. Blo­quez les pro­cé­dures, para­ly­sez ne serait-ce que 24h les cir­cuits de pro­duc­tion. Nous savons que cela n’est pas vrai­ment dans la culture pro­fes­sion­nelle des infor­ma­ti­ciens mais nous vous le deman­dons au nom de la pos­si­bi­li­té de vivre demain dans un monde décent. Nous vous deman­dons, au cas où cette action est impos­sible, de le faire savoir, et de réflé­chir à des modes d’action dans votre domaine.

Share



Laisser un commentaire