Aller à…

Indiscipline !

Savoirs, nature, cultures et alternatives sociales

Indiscipline ! sur LinkedInFlux RSS

recherche

Décret sur le doctorat : soupçon, déni de compétences et positivisme naïf

Igor Babou

Igor Babou

Je suis professeur des universités en Sciences de l'information et de la communication.

Je travaille sur les relations entre nature, savoirs et sociétés, sur la patrimonialisation de l'environnement, sur les discours à propos de sciences, ainsi que sur la communication dans les institutions du savoir et de la culture. Au plan théorique, je me situe à l'articulation du champ de l'ethnologie et de la sémiotique des discours.

Sinon, dans la "vraie vie", je fais aussi plein d'autres choses tout à fait contre productives et pas scientifiques du tout... mais ça, c'est pour la vraie vie !
Igor Babou

L’arrêté du 25 mai 2016 fixant le cadre national de la formation et les modalités conduisant à la délivrance du diplôme national de doctorat (https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000032587086&dateTexte=&categorieLien=id) entre en vigueur à compter du 1er septembre 2016 et s’applique à tous les doctorants, qu’ils soient déjà inscrits ou qu’ils s’inscrivent en première année de doctorat à la rentrée.

De l’utilité des sciences humaines et sociales pour celles qui ne le sont pas

Paru dans VRS (La Vie de la recherche scientifique), n° 399, décembre 2014, pp. 19-­‐20 Sophie et Philippe se rencontrent au Quartier Latin. Amis, ils ne s’étaient pas vus depuis un moment. Philippe est physicien, et vient d’être recruté au CNRS. Sophie est doctorante en sociologie des sciences. Ils vont prendre un pot. Philippe. Alors,

Le métier de chercheur. L’enseignement et les séminaires

Igor Babou

Igor Babou

Je suis professeur des universités en Sciences de l'information et de la communication.

Je travaille sur les relations entre nature, savoirs et sociétés, sur la patrimonialisation de l'environnement, sur les discours à propos de sciences, ainsi que sur la communication dans les institutions du savoir et de la culture. Au plan théorique, je me situe à l'articulation du champ de l'ethnologie et de la sémiotique des discours.

Sinon, dans la "vraie vie", je fais aussi plein d'autres choses tout à fait contre productives et pas scientifiques du tout... mais ça, c'est pour la vraie vie !
Igor Babou

De nombreuses idées fausses circulent à propos des métiers de la recherche et de l’enseignement supérieur. Aux stéréotypes de la « tour d’ivoire », du « jargon », et aux critiques souvent radicales de l’institution universitaire, se mêle parfois un inquiétant anti-intellectualisme. Par ailleurs, la pratique des chercheurs et des universitaires est trop souvent pensée à travers le cadre

Que la bête meure : mettre fin aux souffrances de l’université

Igor Babou

Igor Babou

Je suis professeur des universités en Sciences de l'information et de la communication.

Je travaille sur les relations entre nature, savoirs et sociétés, sur la patrimonialisation de l'environnement, sur les discours à propos de sciences, ainsi que sur la communication dans les institutions du savoir et de la culture. Au plan théorique, je me situe à l'articulation du champ de l'ethnologie et de la sémiotique des discours.

Sinon, dans la "vraie vie", je fais aussi plein d'autres choses tout à fait contre productives et pas scientifiques du tout... mais ça, c'est pour la vraie vie !
Igor Babou

Je reposte ici un texte, disons un billet de (mauvaise) humeur que j’avais écrit pour mon blog perso en 2013. Peut-être y trouvera-t-il un écho ? En tout cas, ma mauvaise humeur n’a fait que s’accentuer depuis. Ils sont venus, les bons docteurs, euthanasier la bête. S’asseoir sur les ruines fumantes des institutions du savoir :

AG de Sauvons La Recherche : this is the end my friends…

Igor Babou

Igor Babou

Je suis professeur des universités en Sciences de l'information et de la communication.

Je travaille sur les relations entre nature, savoirs et sociétés, sur la patrimonialisation de l'environnement, sur les discours à propos de sciences, ainsi que sur la communication dans les institutions du savoir et de la culture. Au plan théorique, je me situe à l'articulation du champ de l'ethnologie et de la sémiotique des discours.

Sinon, dans la "vraie vie", je fais aussi plein d'autres choses tout à fait contre productives et pas scientifiques du tout... mais ça, c'est pour la vraie vie !
Igor Babou

AG de SLR – 12 octobre 2013 http://www.sauvonsluniversite.com/spip.php?article6329 Résolution Réunis en AG ce 12/10/2013, les adhérents de SLR constatent que depuis la création de l’association il y a bientôt 10 ans, les gouvernements successifs n’ont jamais compris que leur politique ruine notre système d’enseignement supérieur et de recherche. Confondant découverte universelle et innovation commerciale, assimilant

Laurent Loty : « Pour l’indisciplinarité »

Igor Babou

Igor Babou

Je suis professeur des universités en Sciences de l'information et de la communication.

Je travaille sur les relations entre nature, savoirs et sociétés, sur la patrimonialisation de l'environnement, sur les discours à propos de sciences, ainsi que sur la communication dans les institutions du savoir et de la culture. Au plan théorique, je me situe à l'articulation du champ de l'ethnologie et de la sémiotique des discours.

Sinon, dans la "vraie vie", je fais aussi plein d'autres choses tout à fait contre productives et pas scientifiques du tout... mais ça, c'est pour la vraie vie !
Igor Babou

Laurent Loty nous fait le plaisir de nous envoyer un texte très intéressant sur la notion d’ »indisciplinarité », à laquelle il apporte ses compétences d’historien des relations entre mots, textes, savoirs et politiques. Ce texte correspond parfaitement aux interrogations qui nous motivent ici. La référence exacte du texte est la suivante : Loty, Laurent. « Pour l’indisciplinarité », The

Numérisation et mise en ligne de la revue Labo Contestation

Igor Babou

Igor Babou

Je suis professeur des universités en Sciences de l'information et de la communication.

Je travaille sur les relations entre nature, savoirs et sociétés, sur la patrimonialisation de l'environnement, sur les discours à propos de sciences, ainsi que sur la communication dans les institutions du savoir et de la culture. Au plan théorique, je me situe à l'articulation du champ de l'ethnologie et de la sémiotique des discours.

Sinon, dans la "vraie vie", je fais aussi plein d'autres choses tout à fait contre productives et pas scientifiques du tout... mais ça, c'est pour la vraie vie !
Igor Babou

Nous sommes heureux de vous annoncer la numérisation complète ainsi que la mise en ligne du corpus de la revue « Labo Contestation », revue contestataire lyonnaise réalisée par des chercheurs entre 1970 et 1973, et dont l’objectif était de réaliser une critique des conditions de production de la science et une analyse des rapports de domination

Sauvons La Recherche : pétitions contre les mensonges gouvernementaux sur la recherche et le supérieur, et pour soutenir les précaires de l’ENS

Igor Babou

Igor Babou

Je suis professeur des universités en Sciences de l'information et de la communication.

Je travaille sur les relations entre nature, savoirs et sociétés, sur la patrimonialisation de l'environnement, sur les discours à propos de sciences, ainsi que sur la communication dans les institutions du savoir et de la culture. Au plan théorique, je me situe à l'articulation du champ de l'ethnologie et de la sémiotique des discours.

Sinon, dans la "vraie vie", je fais aussi plein d'autres choses tout à fait contre productives et pas scientifiques du tout... mais ça, c'est pour la vraie vie !
Igor Babou

Sauvons La Recherche propose deux pétitions à signer : – L’une pour exiger que cessent les mensonges d’état sur la recherche et l’enseignement supérieur : http://sauvonslarecherche.fr/spip.php?article3433 – L’autre pour soutenir les précaires de l’École normale supérieure en grève depuis plusieurs mois, et soutenus par des élèves et enseignants de l’ENS, face à une direction qui

Egypte : Le Monde relaie, sans les vérifier, les erreurs du Quai d’Orsay à propos d’un prétendu « devoir de réserve » des chercheurs

Igor Babou

Igor Babou

Je suis professeur des universités en Sciences de l'information et de la communication.

Je travaille sur les relations entre nature, savoirs et sociétés, sur la patrimonialisation de l'environnement, sur les discours à propos de sciences, ainsi que sur la communication dans les institutions du savoir et de la culture. Au plan théorique, je me situe à l'articulation du champ de l'ethnologie et de la sémiotique des discours.

Sinon, dans la "vraie vie", je fais aussi plein d'autres choses tout à fait contre productives et pas scientifiques du tout... mais ça, c'est pour la vraie vie !
Igor Babou

Dans un article du 05.02.11 intitulé « Les chercheurs français sommés d’être discrets« , la rédaction du Monde relaie les propos de Bernard Valéro, porte-parole du Quai d’Orsay. On y lit que les chercheurs fonctionnaires seraient « astreints à une obligation de réserve » : Le Quai d’Orsay a demandé aux spécialistes français de l’Egypte présents sur place de

Les évaluateurs de l’AERES sont-ils des « pairs » ?

Réflexions sur le débat à l’EHESS sur le thème « L’AERES et après ? » Par Michel Barthélémy, Sociologue, Cnrs Le premier des « Grands Débats de l’EHESS » à s’inscrire dans le prolongement de l’opération « Changeons le programme » s’est tenu le 25 mars 2009. Il a présenté un ensemble de témoignages, de

Articles plus anciens››