Aller à…

Indiscipline !

Savoirs, nature, cultures et alternatives sociales

Flux RSS

université

Sur la “radicalisation” des luttes universitaires

Je suis professeur des universités en Sciences de l'information et de la communication.

Je travaille sur les relations entre nature, savoirs et sociétés, sur la patrimonialisation de l'environnement, sur les discours à propos de sciences, ainsi que sur la communication dans les institutions du savoir et de la culture. Au plan théorique, je me situe à l'articulation du champ de l'ethnologie et de la sémiotique des discours.

Sinon, dans la "vraie vie", je fais aussi plein d'autres choses tout à fait contre productives et pas scientifiques du tout... mais ça, c'est pour la vraie vie !
Igor Babou

La qua­­si-tota­­li­­té des acteurs de l’en­sei­gne­ment supé­rieur et de la recherche et leurs repré­sen­tants (syn­di­cats, coor­di­na­tions, groupes infor­mels), et ce de manière assez inédite depuis 1968, luttent actuel­le­ment ensemble contre des réformes catas­tro­phiques et régres­sives. Face à ce front uni, ce qui carac­té­rise la réponse gou­ver­ne­men­tale face à ces remises en cause des “réformes” de

Le présent n’est pas déjà le passé mort d’un futur encore abstrait

Nous par­ti­ci­pons en per­ma­nence à cette insi­gni­fiance de notre propre vie pré­sente : nos efforts pour main­te­nir des espaces sociaux, for­cé­ment petits, où règnent la soli­da­ri­té et la joie de vivre, sont minés non seule­ment par une auto­ri­té qui ne souffre plus rien de petit et rêve de visi­bi­li­té mon­diale, mais aus­si par notre propre pro­pen­sion à voir ces espaces condam­nés par les ten­dances lourdes qui les menacent.

Appel de Lyon aux Jeunes Chercheurs

Administrateur chez Indiscipline.fr
Administrateur d'Indiscipline.fr, l'Admin a un rôle avant tout technique. Il dispose également d'un blog où sont postés des textes qui nous sont parvenus, ou que nous reprenons, et qui sont écrits par des personnes ou des groupes qui ne disposent pas d'un blog sur Indiscipline. Enfin, c'est lui qui est la voix de l'équipe des modérateurs du site dans leurs relations avec les auteurs.
Administrateur

Indis­ci­pline relaie l’ap­pel de Lyon aux Jeunes cher­cheurs : Nous disons non au pro­jet de décret de contrat doc­to­ral unique. Pour une véri­table recon­nais­sance, sécu­ri­sa­tion et valo­ri­sa­tion du par­cours doc­to­ral Signer la péti­tion Voir les signa­taires NB : Nous invi­tons toutes les caté­go­ries (étu­diants, doc­to­rants, ensei­gnants, cher­cheurs, BIATOSS, …) à signer cet appel. Nous, doc­to­rant‑e‑s,

Grève administrative : penser à “couvrir” les personnels administratifs quand on est enseignant-chercheur

Je suis professeur des universités en Sciences de l'information et de la communication.

Je travaille sur les relations entre nature, savoirs et sociétés, sur la patrimonialisation de l'environnement, sur les discours à propos de sciences, ainsi que sur la communication dans les institutions du savoir et de la culture. Au plan théorique, je me situe à l'articulation du champ de l'ethnologie et de la sémiotique des discours.

Sinon, dans la "vraie vie", je fais aussi plein d'autres choses tout à fait contre productives et pas scientifiques du tout... mais ça, c'est pour la vraie vie !
Igor Babou

Les appels à la grève admi­nis­tra­tive dans l’enseignement supé­rieur et la recherche se mul­ti­plient, car ce type de grève paraît consti­tuer un bon moyen de lutte contre les réformes en cours : il s’agit de “blo­quer” la machine admi­nis­tra­tive là où ça lui fait mal, c’est à dire au niveau des flux d’information. Cette cir­cu­la­tion

Réformes et vision du monde : contre la technicisation et la dépolitisation des débats sur l’université

Je suis professeur des universités en Sciences de l'information et de la communication.

Je travaille sur les relations entre nature, savoirs et sociétés, sur la patrimonialisation de l'environnement, sur les discours à propos de sciences, ainsi que sur la communication dans les institutions du savoir et de la culture. Au plan théorique, je me situe à l'articulation du champ de l'ethnologie et de la sémiotique des discours.

Sinon, dans la "vraie vie", je fais aussi plein d'autres choses tout à fait contre productives et pas scientifiques du tout... mais ça, c'est pour la vraie vie !
Igor Babou

Si les débats autour de l’université et de la recherche sont si pas­sion­nés, c’est qu’ils ne se résument en aucun cas à des reven­di­ca­tions cor­po­ra­tistes. En arrière plan des “réformes” en cours, il y a des visions du monde et des choix de socié­té. Si je suis atta­ché à mon métier d’universitaire, c’est parce qu’il

Université : sur le rôle des intérêts privés dans la réforme

Je suis professeur des universités en Sciences de l'information et de la communication.

Je travaille sur les relations entre nature, savoirs et sociétés, sur la patrimonialisation de l'environnement, sur les discours à propos de sciences, ainsi que sur la communication dans les institutions du savoir et de la culture. Au plan théorique, je me situe à l'articulation du champ de l'ethnologie et de la sémiotique des discours.

Sinon, dans la "vraie vie", je fais aussi plein d'autres choses tout à fait contre productives et pas scientifiques du tout... mais ça, c'est pour la vraie vie !
Igor Babou

Sur le site Indé­pen­dance des cher­cheurs, on lit : Sans doute, il serait utile d’ajouter à ce débat une réflexion sur le rôle des inté­rêts pri­vés dans la défi­ni­tion de poli­tiques que l’on cherche à jus­ti­fier par un « inté­rêt géné­ral » sup­po­sé. Voir nos articles du 28 novembre et du 29 novembre. Par exemple,

Résistance au démantèlement de l’enseignement supérieur et de la recherche

Je suis professeur des universités en Sciences de l'information et de la communication.

Je travaille sur les relations entre nature, savoirs et sociétés, sur la patrimonialisation de l'environnement, sur les discours à propos de sciences, ainsi que sur la communication dans les institutions du savoir et de la culture. Au plan théorique, je me situe à l'articulation du champ de l'ethnologie et de la sémiotique des discours.

Sinon, dans la "vraie vie", je fais aussi plein d'autres choses tout à fait contre productives et pas scientifiques du tout... mais ça, c'est pour la vraie vie !
Igor Babou

Sémi­naires hors les murs en février 2009 L’université n’est pas sim­ple­ment un éta­blis­se­ment pro­fes­sion­nel­le­ment géré, elle existe par­tout où ses valeurs et ses acti­vi­tés sont dis­cu­tées et par­ta­gées Le labo­ra­toire “Com­mu­ni­ca­tion, Culture et Socié­té” ain­si que les mas­ters en Sciences de la com­mu­ni­ca­tion de l’Ecole Nor­male Supé­rieure Lettres et Sciences humaines de Lyon s’associent à

L’évaluation de la recherche et des universitaires : quelques réponses à la désinformation gouvernementale et aux idées de sens commun

Je suis professeur des universités en Sciences de l'information et de la communication.

Je travaille sur les relations entre nature, savoirs et sociétés, sur la patrimonialisation de l'environnement, sur les discours à propos de sciences, ainsi que sur la communication dans les institutions du savoir et de la culture. Au plan théorique, je me situe à l'articulation du champ de l'ethnologie et de la sémiotique des discours.

Sinon, dans la "vraie vie", je fais aussi plein d'autres choses tout à fait contre productives et pas scientifiques du tout... mais ça, c'est pour la vraie vie !
Igor Babou

S’appuyant sur les men­songes pro­pa­gés par les tutelles gou­ver­ne­men­tales, une vague de cri­tique de la siné­cure uni­ver­si­taire enfle de blogs en forums : les uni­ver­si­taires et les cher­cheurs — quel scan­dale Mme Michu ! – ne seraient pas éva­lués ! On nous cache des choses, et que fait-on de nos impôts, je vous l’demande ?

Le cauchemar de Humboldt. Les réformes de l’enseignement supérieur européen

Je suis professeur des universités en Sciences de l'information et de la communication.

Je travaille sur les relations entre nature, savoirs et sociétés, sur la patrimonialisation de l'environnement, sur les discours à propos de sciences, ainsi que sur la communication dans les institutions du savoir et de la culture. Au plan théorique, je me situe à l'articulation du champ de l'ethnologie et de la sémiotique des discours.

Sinon, dans la "vraie vie", je fais aussi plein d'autres choses tout à fait contre productives et pas scientifiques du tout... mais ça, c'est pour la vraie vie !
Igor Babou

Pour en savoir plus sur les réformes et leurs sou­bas­se­ments idéo­lo­giques, un livre récem­ment paru pour­rait s’avérer un bon com­pen­dium : http://www.liens-socio.org/article.php3 ?id_article=4226 Je copie-colle la cri­tique qui en a été faite sur “Liens socio” : “Le cau­che­mar de Hum­boldt. Les réformes de l’enseignement supé­rieur euro­péen Un ouvrage sous la direc­tion de Franz Schul­theis, Mar­ta

Motions de la coordination universitaire le 22 janvier : le 2 février l’université s’arrête

Je suis professeur des universités en Sciences de l'information et de la communication.

Je travaille sur les relations entre nature, savoirs et sociétés, sur la patrimonialisation de l'environnement, sur les discours à propos de sciences, ainsi que sur la communication dans les institutions du savoir et de la culture. Au plan théorique, je me situe à l'articulation du champ de l'ethnologie et de la sémiotique des discours.

Sinon, dans la "vraie vie", je fais aussi plein d'autres choses tout à fait contre productives et pas scientifiques du tout... mais ça, c'est pour la vraie vie !
Igor Babou

Motions de la coor­di­na­tion uni­ver­si­taire le 22 jan­vier : le 2 février l’université s’arrête La coor­di­na­tion natio­nale des uni­ver­si­tés a réuni le 22 jan­vier 2009 des délé­gués pro­ve­nant de qua­rante six uni­ver­si­tés. Elle a voté les motions sui­vantes : Motion n°1 : La coor­di­na­tion natio­nale réunis­sant ce jeu­di 22 jan­vier 2009 condamne la mise en

Articles plus anciens›› ‹‹Articles plus récents