Aller à…

Indiscipline !

Savoirs, nature, cultures et alternatives sociales

Flux RSS

Varia

Après la nuit viendront les lendemains qui chantent (par Raphaël, commission “Savoir faire des Luttes” de Nuit Debout)

TRIBUNE – Où nous mène­ra Nuit Debout ? Cer­tains répondent « nulle part », et le mou­ve­ment leur paraît déjà dis­cré­di­té. Nuit Debout, anar­chique, éga­li­taire, spon­ta­née, ne recherche pas de repré­sen­tant poli­tique, ne s’organise pas; il est donc légi­time de s’inquiéter de son effi­ca­ci­té. Nous nous ras­sem­blons chaque jour, nous dis­cu­tons debout dans le froid, nous tra­vaillons en

Faktor elektróniko

Les derniers articles par Joan Guimaray (tout voir)

Escribe Joan Gui­ma­ray* El país está peli­gro. En peli­gro está el país. El retor­no del leviatán ame­na­za de nue­vo al Perú. El regre­so de épo­cas som­brías nos ate­mo­ri­za otra vez a los per­ua­nos decentes. La coyun­tu­ra elec­to­ral nos inquie­ta nue­va­mente. En tres perío­dos de gobier­no no pudi­mos sacu­dir­nos de la infame malatía. En tres lus­tros

Complément sur la “glottophobie”.

Cela me désole un peu que le papier de pré­sen­ta­tion que j’ai pro­po­sé, du livre de Blan­chet,  puisse paraître “éso­té­rique”. Pour cor­ri­ger ce défaut, je dirais que le petit livre sur la « Glot­to­pho­bie » est une ana­lyse de la dis­cri­mi­na­tion par les pra­tiques lan­ga­gières et un com­bat contre cette dis­cri­mi­na­tion. En bon socio­logue, Blan­chet, ne se

Contre la discrimination par le langage, la sociolinguistique.

Les édi­tions Tex­tuel ont publié récem­ment : « Dis­cri­mi­na­tions : contre la glot­to­pho­bie » de Phi­lippe Blan­chet. Ce petit ouvrage est une inter­ven­tion de socio­lin­guiste dans l’espace public. La socio­lin­guis­tique n’est pas une dis­ci­pline très média­ti­sée, même si cer­tains auteurs, ou cer­taines auteures, Mari­na Yaguel­lo par exemple, ont su ques­tion­ner dans des petits bou­quins bien ciblés les para­doxes de

Mafate (La Réunion) : l’art des sentiers

Je suis professeur des universités en Sciences de l'information et de la communication.

Je travaille sur les relations entre nature, savoirs et sociétés, sur la patrimonialisation de l'environnement, sur les discours à propos de sciences, ainsi que sur la communication dans les institutions du savoir et de la culture. Au plan théorique, je me situe à l'articulation du champ de l'ethnologie et de la sémiotique des discours.

Sinon, dans la "vraie vie", je fais aussi plein d'autres choses tout à fait contre productives et pas scientifiques du tout... mais ça, c'est pour la vraie vie !
Igor Babou

Entre 2011 et 2015, j’ai mené un tra­vail d’enquête eth­no­gra­phique dans le cirque de Mafate, à La Réunion. Ce tra­vail a débou­ché sur des publi­ca­tions scien­ti­fiques, mais aus­si sur un ensemble de pho­to­gra­phies. J’ai obser­vé le tra­vail d’aménagement et d’entretien des sen­tiers de ran­don­née par des agents de l’ONF (Office Natio­nal des Forêts) qui vivent

Fermeture, puis ré-ouverture d’Indiscipline

Administrateur chez Indiscipline.fr
Administrateur d'Indiscipline.fr, l'Admin a un rôle avant tout technique. Il dispose également d'un blog où sont postés des textes qui nous sont parvenus, ou que nous reprenons, et qui sont écrits par des personnes ou des groupes qui ne disposent pas d'un blog sur Indiscipline. Enfin, c'est lui qui est la voix de l'équipe des modérateurs du site dans leurs relations avec les auteurs.
Administrateur

Comme vous avez pu le consta­ter, Indis­ci­pline a fer­mé durant une courte période. Nous avons esti­mé que l’expérience d’Indiscipline, dans sa nou­velle confi­gu­ra­tion tes­tée début 2016 autour d’une for­mule de type “blog”, a été un échec : l’ambition d’en faire un lieu de réflexion et d’intercompréhension por­tant sur des enjeux de savoir et de culture

L’Université, la sociologie, Manuel Valls et Charlie Hebdo

L’Université, la socio­lo­gie, Manuel Valls et Char­lie Heb­do « Les faits sont têtus… » (Lénine,20 nov 1917, « Rabot­chi Pout ») Ce qua­si pro­verbe est une hypo­thèse inté­res­sante sur la réa­li­té et notre rap­port avec elle.En effet, elle contient cette dua­li­té entre ce que nous pou­vons croire « objec­tif », les faits et ce qu’une cer­taine tra­di­tion idéa­liste se repré­sente comme

Car on n’a plus assez d’argent !

Les ques­tions de réduc­tion des contri­bu­tions du bud­get de l’Etat aux autres col­lec­ti­vi­tés locales (Régions, dépar­te­ments, métro­poles, com­munes) paraissent bien tech­niques pour la plu­part de nos conci­toyens. Le Conseil dépar­te­men­tal du Rhône, pré­si­dé par l’UMP Chris­tophe GUILLOTEAU, a trou­vé le moyen de mieux faire com­prendre ces ques­tions aux habi­tants du Rhône. Puisque le Dépar­te­ment a

Il a aboli la peine de mort du Droit du Travail

Robert BADINTER est un grand bour­geois, étroi­te­ment lié aux milieux éco­no­miques qui dominent notre vie publique, régime après régime, depuis Fran­çois GUIZOT qui avait convié tous les Fran­çais à s’enrichir. Mais on ne peut oublier qu’il fut aus­si un grand avo­cat et celui qui fit adop­ter par l’Assemblée Natio­nale, le 9 octobre 1981, l’abolition de

Articles plus anciens›› ‹‹Articles plus récents