Aller à…

Indiscipline !

Savoirs, nature, cultures et alternatives sociales

Indiscipline ! sur LinkedInFlux RSS

Car on n’a plus assez d’argent !


Share
Print Friendly, PDF & Email

Les ques­tions de réduc­tion des contri­bu­tions du bud­get de l’Etat aux autres col­lec­ti­vi­tés locales (Régions, dépar­te­ments, métro­poles, com­munes) paraissent bien tech­niques pour la plu­part de nos conci­toyens.

Le Conseil dépar­te­men­tal du Rhône, pré­si­dé par l’UMP Chris­tophe GUILLOTEAU, a trou­vé le moyen de mieux faire com­prendre ces ques­tions aux habi­tants du Rhône.

Puisque le Dépar­te­ment a besoin de réduire ses charges, afin de tenir compte de la dimi­nu­tion de ses dota­tions, il a choi­si de réduire de trente pourcent le nombre des lignes d’autocar qui sillonnent un ter­ri­toire très rural, mais où résident de plus en plus d’urbains modestes qui s’éloignent du centre-ville en rai­son de loyers trop éle­vés.

On dit donc à des per­sonnes dont les res­sources ne sont guère brillantes (Les plus à l’aise ont sou­vent deux voi­tures et ne prennent que peu les trans­ports en com­mun) :

Vous n’aurez plus de car … car on n’a plus les sous !

Nous mar­chons sur la tête ! On fes­toie au Bour­get début décembre à l’occasion de la COP21, et moins de deux mois plus tard un Conseil dépar­te­men­tal prend une déci­sion qui va aug­men­ter le recours aux voi­tures indi­vi­duelles pour les per­sonnes qui doivent se rendre en ville pour tra­vailler … ou pour aller poin­ter à Pôle-Emploi.

Est-ce un hasard si c’est un Conseil dépar­te­men­tal où la droite est majo­ri­taire, qui prend une déci­sion qui péna­lise les plus modestes ? Je pré­fé­re­rais le croire, car notre pays est dans une situa­tion si dif­fi­cile que ce qui conduit à des divi­sions par­ti­sanes ne me plait guère … mais il est dif­fi­cile de ne pas rap­pro­cher la déci­sion de la com­po­si­tion socio-pro­fes­sion­nelle de l’électorat de l’UMP.

Jean-Paul BOURGЀS 30 jan­vier 2016




  • 2 réponses “Car on n’a plus assez d’argent !”

    1. 30 janvier 2016 à 22 h 09 min

      Bon­jour Que cela soit un Conseil Dépar­te­men­tal de droite ou de “gauche” (PS=droite) , c’est la même. Rien à faire du peuple. Tout pour la dic­ta­ture éco­no­mique libé­rale. Le pro­blème c’est le rem­bour­se­ment de la dette qui est la pour détruire ce qui reste de ser­vice public. Le pri­vé ( les 1%) est en train de pom­per tout l’argent public , par le rem­bour­se­ment de cette fichue dette bien sou­vent illé­gale, ou alors par d’autres moyens comme les Par­te­na­riats Public Pri­vé . Tout est bon pour s’engraisser sur le dos des plus faibles. Fai­sons les cre­ver pour pou­voir conti­nuer à vivre nôtre rythme effré­né , nôtre vie de mil­liar­daires. De toute manière avec nôtre niveau de vie insup­por­table pour la pla­nète, il faut qu’il y en ait un maxi­mum qui crèvent pour que l’on puisse conti­nuer à vivre comme des nababs . Alors vous voyez que la sup­pres­sion de ces aides ne sont qu’une goutte d’eau dans cet océan de déso­la­tion qu’est l’économie capi­ta­liste.

    Laisser un commentaire