Aller à…

Indiscipline !

Savoirs, nature, cultures et alternatives sociales

Indiscipline ! sur LinkedInFlux RSS

réformes

Décret sur le doctorat : soupçon, déni de compétences et positivisme naïf

Igor Babou

Igor Babou

Je suis professeur des universités en Sciences de l'information et de la communication.

Je travaille sur les relations entre nature, savoirs et sociétés, sur la patrimonialisation de l'environnement, sur les discours à propos de sciences, ainsi que sur la communication dans les institutions du savoir et de la culture. Au plan théorique, je me situe à l'articulation du champ de l'ethnologie et de la sémiotique des discours.

Sinon, dans la "vraie vie", je fais aussi plein d'autres choses tout à fait contre productives et pas scientifiques du tout... mais ça, c'est pour la vraie vie !
Igor Babou

L’arrêté du 25 mai 2016 fixant le cadre natio­nal de la for­ma­tion et les moda­li­tés condui­sant à la déli­vrance du diplôme natio­nal de doc­to­rat (https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000032587086&dateTexte=&categorieLien=id) entre en vigueur à comp­ter du 1er sep­tembre 2016 et s’applique à tous les doc­to­rants, qu’ils soient déjà ins­crits ou qu’ils s’inscrivent en pre­mière année de doc­to­rat à la ren­trée.

Nous appelons à reconstruire les masters de médiation culturelle

Igor Babou

Igor Babou

Je suis professeur des universités en Sciences de l'information et de la communication.

Je travaille sur les relations entre nature, savoirs et sociétés, sur la patrimonialisation de l'environnement, sur les discours à propos de sciences, ainsi que sur la communication dans les institutions du savoir et de la culture. Au plan théorique, je me situe à l'articulation du champ de l'ethnologie et de la sémiotique des discours.

Sinon, dans la "vraie vie", je fais aussi plein d'autres choses tout à fait contre productives et pas scientifiques du tout... mais ça, c'est pour la vraie vie !
Igor Babou

Voi­ci un appel à péti­tion : Nous appe­lons à recons­truire les mas­ters de média­tion cultu­relle Nous venons d’apprendre que la média­tion cultu­relle vient d’être effa­cée de la liste des diplômes uni­ver­si­taires. D’un coup d’un seul ce sont 20 ans de tra­vaux liant étroi­te­ment citoyens, artistes, pro­fes­sion­nels et uni­ver­si­taires qui dis­pa­raissent. 20 ans d’une bataille qui

Défense des qualifications au CNU : amère victoire… face à une loi qui prolonge le démantèlement du service public

Igor Babou

Igor Babou

Je suis professeur des universités en Sciences de l'information et de la communication.

Je travaille sur les relations entre nature, savoirs et sociétés, sur la patrimonialisation de l'environnement, sur les discours à propos de sciences, ainsi que sur la communication dans les institutions du savoir et de la culture. Au plan théorique, je me situe à l'articulation du champ de l'ethnologie et de la sémiotique des discours.

Sinon, dans la "vraie vie", je fais aussi plein d'autres choses tout à fait contre productives et pas scientifiques du tout... mais ça, c'est pour la vraie vie !
Igor Babou

Un texte envoyé par Jérôme Val­luy : L’amendement n°6 sup­pri­mant les qua­li­fi­ca­tions par éva­lua­tion des tra­vaux scien­ti­fiques et péda­go­giques au Conseil Natio­nal des Uni­ver­si­tés a été reti­ré, grâce à la mobi­li­sa­tion immé­diate de la com­mu­nau­té uni­ver­si­taire pour défendre cette forme d’évaluation intel­li­gente ain­si que la cen­taine de dis­ci­plines scien­ti­fiques et péda­go­giques  repré­sen­tées au Conseil Natio­nal

L’université trahie

Igor Babou

Igor Babou

Je suis professeur des universités en Sciences de l'information et de la communication.

Je travaille sur les relations entre nature, savoirs et sociétés, sur la patrimonialisation de l'environnement, sur les discours à propos de sciences, ainsi que sur la communication dans les institutions du savoir et de la culture. Au plan théorique, je me situe à l'articulation du champ de l'ethnologie et de la sémiotique des discours.

Sinon, dans la "vraie vie", je fais aussi plein d'autres choses tout à fait contre productives et pas scientifiques du tout... mais ça, c'est pour la vraie vie !
Igor Babou

Voi­ci la réac­tion offi­cielle com­mune de : — l’Association des Ensei­gnants Cher­cheurs en Science Poli­tique (AECSP) ; — l’Association Fran­çaise de Socio­lo­gie (AFS) — l’Association des Socio­logues Ensei­gnants du Supé­rieur (ASES) face au vote au sénat d’un amen­de­ment sup­pri­mant les pro­cé­dures de qua­li­fi­ca­tion par les CNU. L’université tra­hie Après le vote de la loi sur l’enseignement supé­rieur et

Pétition nationale de la CP CNU contre la suppression des procédures de qualification par le CNU

Igor Babou

Igor Babou

Je suis professeur des universités en Sciences de l'information et de la communication.

Je travaille sur les relations entre nature, savoirs et sociétés, sur la patrimonialisation de l'environnement, sur les discours à propos de sciences, ainsi que sur la communication dans les institutions du savoir et de la culture. Au plan théorique, je me situe à l'articulation du champ de l'ethnologie et de la sémiotique des discours.

Sinon, dans la "vraie vie", je fais aussi plein d'autres choses tout à fait contre productives et pas scientifiques du tout... mais ça, c'est pour la vraie vie !
Igor Babou

Voi­ci un appel qu’Indiscipline! sou­tient et relaie :   Voi­ci le lien pour signer la péti­tion natio­nale lan­cée par la com­mis­sion per­ma­nente des sec­tions CNU (CP-CNU) afin de deman­der le main­tien des pro­cé­dures de qua­li­fi­ca­tion par le CNU. http://www.petitions24.net/cpcnu Mer­ci  de faire cir­cu­ler le plus lar­ge­ment pos­sible et d’inciter à la signer d’ici mar­di car

NAVIRE NIGHT 2 : JOURNÉE D’ALERTE SERVICES PUBLICS, Lyon, 16 mai

Igor Babou

Igor Babou

Je suis professeur des universités en Sciences de l'information et de la communication.

Je travaille sur les relations entre nature, savoirs et sociétés, sur la patrimonialisation de l'environnement, sur les discours à propos de sciences, ainsi que sur la communication dans les institutions du savoir et de la culture. Au plan théorique, je me situe à l'articulation du champ de l'ethnologie et de la sémiotique des discours.

Sinon, dans la "vraie vie", je fais aussi plein d'autres choses tout à fait contre productives et pas scientifiques du tout... mais ça, c'est pour la vraie vie !
Igor Babou

JOURNÉE D’ALERTE SERVICES PUBLICS Salle Rameau, Lyon, same­di 16 mai 2009 (09h00-13h00 / 14h00-21h00) 1 rue Hip­po­lyte Flan­drin (69001, Lyon) Entrée libre Suite à « Navire Night. La Nuit blanche de l’université » (confé­rences scien­ti­fiques inter­dis­ci­pli­naires et per­for­mances artis­tiques, Uni­ver­si­té Lumière Lyon 2 et inter-sites, 8–9 avril 2009), le col­lec­tif uni­ver­si­taire qui a ini­tié cette

Indiscipline répond à Bruno Latour le trop discipliné

Igor Babou

Igor Babou

Je suis professeur des universités en Sciences de l'information et de la communication.

Je travaille sur les relations entre nature, savoirs et sociétés, sur la patrimonialisation de l'environnement, sur les discours à propos de sciences, ainsi que sur la communication dans les institutions du savoir et de la culture. Au plan théorique, je me situe à l'articulation du champ de l'ethnologie et de la sémiotique des discours.

Sinon, dans la "vraie vie", je fais aussi plein d'autres choses tout à fait contre productives et pas scientifiques du tout... mais ça, c'est pour la vraie vie !
Igor Babou

Par Igor Babou et Joëlle Le Marec. Bru­no Latour, socio­logue des sciences, vient de publier un article d’opinion dans Le Monde sous le titre : « Auto­no­mie, que de crimes on com­met en ton nom ! » (Le Monde, 25.02.09. Lire l’article en ligne). Enfon­çant les pon­cifs jour­na­lis­tiques, l’article de Bru­no Latour com­mence par une phrase choc accu­sant

Réformes et vision du monde : contre la technicisation et la dépolitisation des débats sur l’université

Igor Babou

Igor Babou

Je suis professeur des universités en Sciences de l'information et de la communication.

Je travaille sur les relations entre nature, savoirs et sociétés, sur la patrimonialisation de l'environnement, sur les discours à propos de sciences, ainsi que sur la communication dans les institutions du savoir et de la culture. Au plan théorique, je me situe à l'articulation du champ de l'ethnologie et de la sémiotique des discours.

Sinon, dans la "vraie vie", je fais aussi plein d'autres choses tout à fait contre productives et pas scientifiques du tout... mais ça, c'est pour la vraie vie !
Igor Babou

Si les débats autour de l’université et de la recherche sont si pas­sion­nés, c’est qu’ils ne se résument en aucun cas à des reven­di­ca­tions cor­po­ra­tistes. En arrière plan des “réformes” en cours, il y a des visions du monde et des choix de socié­té. Si je suis atta­ché à mon métier d’universitaire, c’est parce qu’il

Les réformes Sarkozy : pas en mon nom

« Pas en mon nom » : ce mot d’ordre du mou­ve­ment anti-guerre pour­rait être repris aujourd’hui pour expri­mer le sen­ti­ment qu’inspire la stig­ma­ti­sa­tion de cer­taines caté­go­ries de la popu­la­tion. Ce que l’on appelle « réformes » consiste à pur­ger, redres­ser, punir, contrô­ler, assai­nir, dégrais­ser. On pré­tend construire un pro­jet col­lec­tif en éli­mi­nant ou en