Aller à…

Indiscipline !

Savoirs, nature, cultures et alternatives sociales

Indiscipline ! sur LinkedInFlux RSS

« Un sondage approuverait la torture »


Lors de ses vœux à la presse, jeudi 14 janvier, Martine AUBRY a exprimé d’une façon extrêmement claire son opposition à la déchéance de nationalité pour les binationaux.
Inutile de revenir sur les explications qu’elle a données … ce sont celles de tous ceux qui n’acceptent pas ce projet.
Mais elle a poussé plus loin en appelant François HOLLANDE et Manuel VALLS à cesser de gouverner en fonction des sondages. A l’appui de son admonestation elle a rappelé que François MITTERRAND avait fait conduire par Robert BADINTER l’abolition de la peine de mort alors que les sondages indiquaient qu’une majorité de Français étaient favorables à son maintien, et elle a enchaîné en disant que si l’on faisait un sondage sur le sujet on aurait probablement une majorité de Français favorables à la torture.
C’est, en effet, fort probable, surtout si la question était posée habilement, et au bon moment d’émotion populaire, dans le but de préconiser le retour de la torture.
Igor BABOU nous a fait, il y a peu, une belle démonstration de la meilleure façon d’obtenir les réponses qu’on veut aux questions posées aux sondés.
Je soumets donc à sa sagacité deux sondages propres à alimenter l’action de nos gouvernants.
« Voulez-vous que le départ de François HOLLANDE plonge la France dans une crise grave ? ». Ceux qui répondent oui sont internés d’office pour atteinte à la sûreté de l’Etat en période d’état d’urgence.
« Voulez-vous que les terroristes soient terrorisés ? », là malheureusement Charles PASQUA est décédé et ne pourrait donc plus mettre en œuvre la réponse.
Et, pour la route une question encore plus idiote : « Voulez-vous que François HOLLANDE sorte de cette affaire la tête haute et la queue basse, ou la queue haute et la tête basse ? ».
Redevenons sérieux, c’est l’abandon de cette disposition séparant les Français en deux catégories (Dont chacun voit bien qu’elle stigmatise tous les Français d’origine maghrébine … ou d’origine Belge de Molenbeek) qui doit intervenir bien vite avant qu’il ne soit même plus nécessaire de poser la question « Pensez-vous que François HOLLANDE ne fait pas une politique de droite ? » (Igor BABOU me reprochera probablement cette formule alambiquée, qui pourrait, il est vrai, être remplacée par « Pensez-vous que François HOLLANDE est de gauche ? »).
En tout cas, merci à Martine AUBRY de s’être exprimée de façon aussi nette.

Jean-Paul BOURGЀS 15 janvier 2016




  • 6 réponses “« Un sondage approuverait la torture »”

    1. Photo du profil de
      Al Ceste
      15 janvier 2016 à 10 h 08 min

      « Voulez-vous que François HOLLANDE sorte de cette affaire la tête haute et la queue basse, ou la queue haute et la tête basse ? ».

      Cette question n’intéressera que sa compagne du jour*.

      (*Encore un point commun avec Malfaisant 1er : il change de passagère de scooter comme de chemise)

      « Pensez-vous que François HOLLANDE est de gauche ? »

      Cette question n’intéressera que le conducteur du scooter.

      • Photo du profil de Jean-Paul Bourgès 15 janvier 2016 à 11 h 08 min

        Mais, AL CESTE, dans les sondages on ne s’intéresse pas aux questions … et juste non aux réponses, mais aux conclusions que l’ordonnateur du sondage en tire pour prouver qu’il est le meilleur !

    2. Photo du profil de Larbi benBelkacem 15 janvier 2016 à 15 h 43 min

      C’est pourtant vrai qu’ils pourraient gouverner en fonction des sondages, celui-ci par exemple :

      « Accepteriez-vous une prime annuelle de 5% de votre revenu qui serait prise sur les bénéfices offshore des grandes entreprises ? ».

      Ou celle-là :

      « Pensez-vous que le soutien scolaire devrait être plus important ? »

      Celle-la encore :

      « Êtes-vous favorable à une modification du système électoral qui ne favoriserait pas le carriérisme politique ? »

    3. Photo du profil de Olivier Jean-Marie CHANTRAINE 15 janvier 2016 à 15 h 54 min

      La question 2 et la question 3 pourrait avoir des « résultats » différents de ceux que l’on croit au premier abord…

      Tout le monde ne pense pas que du bien du « soutien scolaire »…

      Et surtout les résultats électoraux montrent régulièrement que beaucoup d’électeurs voient l’ambition et le carriérisme comme des preuves positives de « professionnalité » ces les hommes politiques. beaucoup veulent voter pour quelqu’un qui « fait le poids » et « en veut vraiment »…

    Laisser un commentaire