Aller à…

Indiscipline !

Savoirs, nature, cultures et alternatives sociales

Indiscipline ! sur LinkedInFlux RSS

La timidité l’étouffera ! mais oui, la timidité !


Share
Print Friendly, PDF & Email

Oui, je sais qu’en lisant ce titre aucun d’entre vous ne pen­se­ra à un ancien Pré­sident de la Répu­blique aspi­rant fré­né­ti­que­ment à le rede­ve­nir. Et, pour­tant, c’est bien à pro­pos de Nico­las SARKOZY que m’est venue cette idée, que je recon­nais étrange. Je vous assure cepen­dant que mon état men­tal ne s’est pas bru­ta­le­ment dégra­dé la nuit der­nière et que je n’ai pas abu­sé de drogues pro­hi­bées.

Avec son idée sau­gre­nue de « déchéance de natio­na­li­té pour les bi-natio­naux ter­ro­ristes » Fran­çois HOLLANDE a semé la pagaille dans les esprits, mais c’est la pre­mière fois que l’une de ses pro­po­si­tions est approu­vée par plus de neuf Fran­çais sur dix (N’est-ce pas, d’ailleurs, l’indicateur le plus évi­dem­ment sus­pect ?).

Le concours de sug­ges­tions stu­pides est lan­cé et Nadine MORANO doit être verte de rage de se voir détrô­née de son sta­tut de cham­pionne du tweet absurde.

Je ne repren­drai pas ici les diverses sot­tises que l’on a pu entendre, mais je ne résiste pas au plai­sir de com­men­ter ce que nous rap­porte Le Canard Enchaî­né du 6 jan­vier.

Il nous apprend, en effet, que Nico­las SARKOZY, cher­chant com­ment désa­mor­cer la bombe à retar­de­ment que Fran­çois HOLLANDE a dépo­sée entre la fesse droite de la droite et la fesse gauche de l’extrême-droite, aurait indi­qué son inten­tion d’amender le pro­jet du gou­ver­ne­ment en y ajou­tant « Nul ne peut acqué­rir la natio­na­li­té fran­çaise s’il ne jus­ti­fie pas de son assi­mi­la­tion à la com­mu­nau­té fran­çaise ».

Tout le monde voit bien que, pour deve­nir Fran­çais, des indi­vi­dus peu scru­pu­leux et dji­ha­distes poten­tiels seraient capables d’apprendre à chan­ter la Mar­seillaise, et de se pro­me­ner avec un béret vis­sé sur la tête, une baguette sous le bras gauche et un litron de rouge dans la main droite.

Notre Nico vieillit et fai­blit, vic­time d’une timi­di­té que, jusqu’ici, il avait réus­si à nous cacher.

« Il faut aller beau­coup plus loin, mon Nico » !

On pour­rait dire, par exemple : « Nul ne peut demeu­rer Fran­çais s’il ne peut pas jus­ti­fier de son assi­mi­la­tion des valeurs répu­bli­caines ».

Dans ce cas, il me semble cepen­dant que le fils d’un homme d’origine hon­groise, dont le nom vient de sárköz qui est un lieu maré­ca­geux, devrait se méfier du contrôle opé­ré sur son assi­mi­la­tion des valeurs répu­bli­caines … même et sur­tout s’il a osé pré­emp­ter le terme « répu­bli­cain » pour dénom­mer le par­ti dont il s’est empa­ré.

Défai­tiste, voire car­ré­ment dépri­mé, je crai­gnais que 2016 soit une année si épou­van­table que, par super­sti­tion, je n’ai pas encore sou­hai­té « bonne année » à beau­coup d’interlocuteurs, mais je me rends compte que j’avais tort. On ne va pas tou­cher le fond de l’ignominie … on va atteindre des niveaux de sot­tises jamais éga­lés par des res­pon­sables poli­tiques qui, jusqu’ici, avaient peur de ne pas se rele­ver après des phrases ridi­cules. Donald TRUMP, étoile mon­tante de la vie poli­tique amé­ri­caine chez les Répu­bli­cains de là-bas, leur a mon­tré la voie … ils nous entraînent à sa suite au pinacle de l’absurdie.

Jean-Paul BOURGЀS 9 jan­vier 2016




  • 2 réponses “La timidité l’étouffera ! mais oui, la timidité !”

    1. 9 janvier 2016 à 14 h 41 min

      Fel­lag, un humo­riste, dit que les algé­riens, quand ils touchent le fond, creusent. Peut-être que les fran­çais don­ne­ront un coup de talon ?

    Laisser un commentaire