Aller à…

Indiscipline !

Savoirs, nature, cultures et alternatives sociales

Indiscipline ! sur LinkedInFlux RSS

politique

Vers une République autoritaire !

Christophe VOILLIOT
Christophe VOILLIOT

Les derniers articles par Christophe VOILLIOT (tout voir)

Depuis les atten­tats de jan­vier et de novembre 2015, « La Répu­blique » appa­raît comme le plus petit com­mun déno­mi­na­teur des dis­cours sur la chose publique et le deve­nir natio­nal. L’erreur serait sans doute de pen­ser aujourd’hui que cette adhé­sion mas­sive est la consé­quence méca­nique d’un res­sen­ti­ment — que l’on pour­rait com­prendre à défaut de le jus­ti­fier

Réformes et vision du monde : contre la technicisation et la dépolitisation des débats sur l’université

Igor Babou

Igor Babou

Je suis professeur des universités en Sciences de l'information et de la communication.

Je travaille sur les relations entre nature, savoirs et sociétés, sur la patrimonialisation de l'environnement, sur les discours à propos de sciences, ainsi que sur la communication dans les institutions du savoir et de la culture. Au plan théorique, je me situe à l'articulation du champ de l'ethnologie et de la sémiotique des discours.

Sinon, dans la "vraie vie", je fais aussi plein d'autres choses tout à fait contre productives et pas scientifiques du tout... mais ça, c'est pour la vraie vie !
Igor Babou

Si les débats autour de l’université et de la recherche sont si pas­sion­nés, c’est qu’ils ne se résument en aucun cas à des reven­di­ca­tions cor­po­ra­tistes. En arrière plan des “réformes” en cours, il y a des visions du monde et des choix de socié­té. Si je suis atta­ché à mon métier d’universitaire, c’est parce qu’il

LA POLÍTICA Y LA GLOBALIZACIÓN

Les derniers articles par Joan Guimaray (tout voir)

« Apre­ciar o deses­ti­mar las deci­siones polí­ti­cas impues­tas en países veci­nos, no es inva­dir las sobe­ranías ni inmis­cuirse en asun­tos inter­nos de otros ; pues eso es sólo, el ejer­ci­cio de la sobe­ra­na liber­tad de opi­nión en un mun­do inter­co­nec­ta­do » Escribe Joan Gui­ma­ray Moli­na* Nues­tros polí­ti­cos lati­noa­me­ri­ca­nos de hipo­cresía agra­cia­da, mar­chan al compás de

Les réformes Sarkozy : pas en mon nom

« Pas en mon nom » : ce mot d’ordre du mou­ve­ment anti-guerre pour­rait être repris aujourd’hui pour expri­mer le sen­ti­ment qu’inspire la stig­ma­ti­sa­tion de cer­taines caté­go­ries de la popu­la­tion. Ce que l’on appelle « réformes » consiste à pur­ger, redres­ser, punir, contrô­ler, assai­nir, dégrais­ser. On pré­tend construire un pro­jet col­lec­tif en éli­mi­nant ou en

Présidentielles 2007 : opération “Bouteilles à la rue”

Les élec­tions approchent. Que nous met­tions ou non un bul­le­tin dans l’urne, nous serons très nom­breux à res­sen­tir cette échéance comme une nou­velle occa­sion per­due de pou­voir expri­mer une aspi­ra­tion en votant. Nous sommes fati­gués d’être mépri­sés et niés. Pour­tant nous avons des aspi­ra­tions, pour nous, pour nos enfants, pour nos sem­blables. Mais il n’existe

Appel aux enseignants et responsables éducatifs pour afficher publiquement leur refus du CPE

Igor Babou

Igor Babou

Je suis professeur des universités en Sciences de l'information et de la communication.

Je travaille sur les relations entre nature, savoirs et sociétés, sur la patrimonialisation de l'environnement, sur les discours à propos de sciences, ainsi que sur la communication dans les institutions du savoir et de la culture. Au plan théorique, je me situe à l'articulation du champ de l'ethnologie et de la sémiotique des discours.

Sinon, dans la "vraie vie", je fais aussi plein d'autres choses tout à fait contre productives et pas scientifiques du tout... mais ça, c'est pour la vraie vie !
Igor Babou

par Igor Babou et Joëlle Le Marec Nous sommes ensei­gnants et cher­cheurs en sciences humaines et sociales. Notre acti­vi­té consiste à ten­ter de com­prendre les faits sociaux, leur arti­cu­la­tion avec les enjeux poli­tiques, leur épais­seur his­to­rique, leurs mani­fes­ta­tions contem­po­raines. Nous sommes aus­si parents, ensei­gnants en charge de la trans­mis­sion des connais­sances, des valeurs et du