Aller à…

Indiscipline !

Savoirs, nature, cultures et alternatives sociales

Indiscipline ! sur LinkedInFlux RSS

institutions

Lucioles” : n° 1 d’une revue pour habiter plus librement et fraternellement les espaces institutionnels et culturels communs

« Lucioles » est une revue gra­tuite, des­ti­né à rendre plus habi­tables et plus fra­ter­nels, pour celles et ceux qui y vivent au quo­ti­dien, les uni­ver­si­tés et les éta­blis­se­ments de recherche et d’enseignement supé­rieur. Elle était en ges­ta­tion depuis des années, mais les contrac­tions se sont accé­lé­rées juste après les atten­tats de jan­vier, après le

Laurent Loty : “Pour l’indisciplinarité”

Igor Babou

Igor Babou

Je suis professeur des universités en Sciences de l'information et de la communication.

Je travaille sur les relations entre nature, savoirs et sociétés, sur la patrimonialisation de l'environnement, sur les discours à propos de sciences, ainsi que sur la communication dans les institutions du savoir et de la culture. Au plan théorique, je me situe à l'articulation du champ de l'ethnologie et de la sémiotique des discours.

Sinon, dans la "vraie vie", je fais aussi plein d'autres choses tout à fait contre productives et pas scientifiques du tout... mais ça, c'est pour la vraie vie !
Igor Babou

Laurent Loty nous fait le plai­sir de nous envoyer un texte très inté­res­sant sur la notion d’”indisciplinarité”, à laquelle il apporte ses com­pé­tences d’historien des rela­tions entre mots, textes, savoirs et poli­tiques. Ce texte cor­res­pond par­fai­te­ment aux inter­ro­ga­tions qui nous motivent ici. La réfé­rence exacte du texte est la sui­vante : Loty, Laurent. « Pour l’indisciplinarité », The

Séminaire — Engagements intellectuels aux marges de l’académie : effacement,exigence, marginalité

Jour­née orga­ni­sée par Joëlle Le Marec, Bau­douin Jur­dant et Thier­ry Lefebvre Ven­dre­di 14 novembre 2008 de 10h à 16h30, cam­pus de Jus­sieu, tour 34–44, 1er étage, porte 103 L’exigence cri­tique Le monde aca­dé­mique (ensei­gne­ment supé­rieur et recherche) subit une réforme des­ti­née à ratio­na­li­ser une pro­duc­tion pro­fes­sion­na­li­sée de savoirs sur la socié­té : il devient un