Aller à…

Indiscipline !

Savoirs, nature, cultures et alternatives sociales

Indiscipline ! sur LinkedInFlux RSS

Publications scolaires, éditions et idéologie : la citoyenneté enseignée à l’Ecole


Share

On se souvient des déclarations du Medef critiquant certains manuels d’économie utilisés au lycée qualifiés de trop « marxistes »… Education et idéologie auraient des liens ténus. Soyons vigilants.

Quelles sont les valeurs enseignées à l’école en matière d’éducation civique ? Comment parle-t-on de citoyenneté aux nouvelles générations ?

Pour le savoir, il peut être utile de se référer au « Cahier du Citoyen » édité par Hachette Education (2005). Pour nombre de collèges, ce manuel figure dans la liste des fournitures et livres à acheter en début d’année de 5ième. Il en existe certainement d’autres, disponibles chez d’autres éditeurs : le traitement des axes du programme officiel y est-il sensiblement différent ? Comment sont choisis au collège les manuels pédagogiques de référence ?

Ces questions restent ouvertes mais la lecture critique du manuel édité chez Hachette fournit un début de réponse édifiant !

La citoyenneté enseignée à l’école : « Egalité, Solidarité, Sécurité »

Depuis quand la Sécurité est-elle une valeur citoyenne ?

gign

Au chapitre de cette éducation :

Passons sur la Sécurité routière page 58 redoublée par « un comportement responsable sur la route » (page 60) et un zoom de circonstance « conduire un 50 cm3 » (page 62).

– Page 54 : La sécurité dans la vie quotidienne

Où les notions enseignées sont désignées par « dangers », « accidents », « pièges » avec leur corollaires : bons « réflexes », « prévention ».

– Page 56 : La sécurité au collège

Où les notions enseignées sont désignées par « violence » (racket, insultes, menace, vols, coups, harcèlement), « lois » et « sanction » traduites en « règlement intérieur » qui « expose des droits, des devoirs et des interdits qui s’appliquent aux élèves de l’établissement ». Les adultes ne sont pas concernés ? Rien sur les droits ?

– Page 66 : Police et gendarmerie, avec mention spéciale pour le GIGN

Magnifique photo d’un TGV pris d’assaut par ses héros dont « l’objectif principal est la lutte contre le terrorisme ». Question posée aux enfants qui apprennent à décoder ces images : « à ton avis, quelles qualités sont indispensables pour être membre du GIGN ? ». Même page, en lien la rubrique « je définis » : quoi ? L’ordre public.

– Les Pompiers sont présentés page 68

et c’est l’occasion d’évoquer le dispositif « Ecole ouverte » pour l’apprentissage des premiers secours. Est-ce l’objectif prioritaire de l’accueil de certains élèves pendant les vacances et le mercredi et samedi. ? On nous informe que le soutien scolaire ne représente que 25% de ce dispositif par ailleurs destinés aux activités sportives, ludiques et culturelles (l’apprentissage des premiers secours à l’école est-ce ludique ? du sport, de la culture ? )

– Page 70 : Les Risques majeurs naturels et page 72 : Les risques majeurs industriels : il convient aux enfants d’apprendre à savoir « que faire en cas d’alerte » sans que jamais la question des responsabilités ne soit évoquée. La thème de la pollution est traité par une définition de vocabulaire à apprendre : « dégradation de l’environnement (air, eau, sol) par des produits dangereux pour la santé (toxiques) ». Produits dangereux tombés du ciel ? Dans ce cadre, « prévenir » c’est « étudier les dangers, informer les populations et élaborer un plan de secours » Non pas réglementer, interdire les produits dangereux ???

– Et pour couronner le tout, Page 74 : une superbe double page sur le plan Vigipirate : nous voilà rassurés !

Comptons sur l’intelligence des enseignants pour exploiter les Documents de référence opportunément insérés en page 78 du guide du citoyen. Gageons qu’ils développeront à l’oral l’article premier de notre Constitution par exemple : « La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances » Pas de tête de chapitre pour enseigner la République, ses institutions, les principes de laïcité et de démocratie sociale …

De Liberté (à qui l’on préfère ici le thème Sécurité) il n’est nulle part question dans ce beau « cahier du citoyen » et le lien à la sécurité est loin d’y être explicite. Personnellement, je me sens en sécurité quand ma liberté d’abord est garantie. Curieuse conception de la citoyenneté inculquée aux enfants : vivre en société, c’est avoir peur, grandir devient un cauchemar ! Se promener dans la rue, une épreuve de risques et périls ! Vivre en société c’est avoir peur et besoin d’être protégé, les menaces qui partout pèsent justifie l’encadrement civil et policier.




  • Mots clés : , , ,

    Laisser un commentaire