Aller à…

Indiscipline !

Savoirs, nature, cultures et alternatives sociales

Flux RSS

Des anarchistes demandent à F. Hollande de les déchoir de leur nationalité française


Share
Print Friendly, PDF & Email

Voi­là une idée qu’elle est bonne. On en avait par­lé ici même, avec Chris­tine Bord, mais d’autres l’ont fait, dont Siné. Dom­mage que nous n’ayons pas concré­ti­sé cette idée. Je les ai contac­tés pour être ajou­té à leur liste de déchus volon­taires : la France sécu­ri­taire et raciste de Hol­lande ne me repré­sente pas, et moi aus­si, en ce moment, je pré­fé­re­rais un pas­se­port de citoyen du monde à mon pas­se­port fran­çais qui me fait honte !

Igor Babou

Je suis professeur des universités en Sciences de l'information et de la communication.

Je travaille sur les relations entre nature, savoirs et sociétés, sur la patrimonialisation de l'environnement, sur les discours à propos de sciences, ainsi que sur la communication dans les institutions du savoir et de la culture. Au plan théorique, je me situe à l'articulation du champ de l'ethnologie et de la sémiotique des discours.

Sinon, dans la "vraie vie", je fais aussi plein d'autres choses tout à fait contre productives et pas scientifiques du tout... mais ça, c'est pour la vraie vie !
Igor Babou
Share



Mots clés : , ,

7 réponses “Des anarchistes demandent à F. Hollande de les déchoir de leur nationalité française”

  1. Al Ceste
    26 janvier 2016 à 15 h 30 min

    Si Hol­lande avait en lui un cœur et non les chiffres du digi­code du MEDEF, ce texte lui ferait plus de mal que du calibre 12.

    Donc, il va s’en ser­vir là où le roi n’al­lait pas tout seul.

    • Igor Babou 26 janvier 2016 à 15 h 42 min

      Oui, mais si on en est réduit à ne voir que de l’i­nu­ti­li­té dans toute action, c’est que nous sommes deve­nus pires que ceux que nous cri­ti­quons : cyniques et désa­bu­sés ? Ne bais­sons jamais les bras, et ne croyons jamais que les actions “sym­bo­liques” seraient inutiles, car toute l’his­toire de l’hu­ma­ni­té prouve le contraire. Ou alors, tai­sons nous, et soyons ser­viles…

      Per­so, j’ai écrit à ce col­lec­tif, et que Hol­lande balance ce texte aux chiottes ou qu’il en fasse un infarc­tus ne me concerne pas. Je le ferai pour moi, pour les autres, pour l’i­dée, pour le panache, et c’est tout ce qui m’im­porte.

      Être effi­cace ? C’est exac­te­ment ça, l’i­déo­lo­gie contem­po­raine : le MEDEF nous rêve en cyniques désa­bu­sés et ser­viles, effi­caces ser­vi­teurs de l’ef­fi­ca­ci­té, y com­pris de l’ef­fi­ca­ci­té révo­lu­tion­naire. L’ef­fi­ca­ci­té m’emmerde : elle n’a rien de drôle, ni de sub­ver­sif.

      • Al Ceste
        26 janvier 2016 à 17 h 17 min

        Ah je ne dis pas qu’il fal­lait s’abs­te­nir de le faire.

        Notam­ment si ça fait le buzz, et vous y contri­buez avec cet article, que je vais relayer.

  2. 26 janvier 2016 à 16 h 16 min

    Hol­lande et sa clique “n’in­carnent” pas la France …

    Même si, bien sûr, ils sont repré­sen­ta­tifs d’une cer­taine France, celle qui a l’a­ca­dé­mie fran­çaise pour gar­dienne offi­cielle de sa langue, a trans­for­mé sa télé­vi­sion en pou­belle, a don­né les pleins pou­voirs à Pétain et ne revient pas sur “la durée légale du tra­vail”, se conten­tant d’en dis­tin­guer le seuil de déclen­che­ment des heures sup­plé­men­taires.

    C’est ma seule réserve sur le texte des FTP de l’Ile d’O­lé­ron.

    • Igor Babou 26 janvier 2016 à 16 h 30 min

      Le texte des FTP ne dit pas que Hol­lande incar­ne­rait la France, mais qu’il incarne une cer­taine idée de la France qu’ils (et que je) ne par­tage pas, nuance !

      • 26 janvier 2016 à 17 h 29 min

        Tu as rai­son, mais tu es plus clair ici qu’ils ne le sont dans leur texte, où ils disent:

        Nous autres,Français de hasard, ne vou­lons plus être fran­çais tant que vous incar­ne­rez cette idée de la France”.

        De toutes façons cette lettre est juste et bien envoyée à la face des néo-pétai­nistes qui nous gou­vernent.

         

  3. 26 janvier 2016 à 20 h 30 min

    Ce geste n’est pas inutile du tout Il exprime les fron­tières … eh oui, les fron­tières morales … que nous n’ac­cep­tons pas de voir fran­chies.

    J’ai écrit plu­sieurs billets à ce sujet, mais c’est dans celui-ci ( https://blogs.mediapart.fr/jean-paul-bourges/blog/251215/qui-suis-je  ) que j’ai expri­mé le plus mon rejet de cette hor­reur. Vous vous dou­te­rez, si vous lisez ce texte qu’il me touche de très prés (Petits-enfants d’une part et quel­qu’un qui est comme un frère pour moi d’autre part).

    En tout cas, mer­ci Igor de cette prise de posi­tion … “notre” gou­ver­ne­ment marche sur la tête !

Laisser un commentaire