Aller à…

Indiscipline !

Savoirs, nature, cultures et alternatives sociales

Flux RSS

Archives pourDéc 2015

La campagne de Médecins du Monde : le marketing jusqu’à la nausée

Je viens d’é­crire un cour­rier à Méde­cins du Monde. Comme beau­coup je fais mes ver­se­ments annuels à quan­ti­té d’or­ga­nismes qui trans­mettent mes coor­don­nées à des dizaines d’autres : la pile d’en­vois pos­taux (papiers bario­lés, enve­loppes ren­flées) enva­hit la boite aux lettres, la mes­sa­ge­rie explose, le télé­phone sonne…Plus il y en a plus il y en

La commercialisation de la pratique.

La tra­jec­toire emprun­tant le capi­ta­lisme n’a pas chan­gée, elle vise tou­jours l’accumulation du capi­tal grâce à l’extraction de la plus-value, et ceci, en infil­trant ses méca­nismes de plus en plus pro­fon­dé­ment dans toutes les sphères de la vie pri­vée. Ain­si, en regar­dant la période sui­vant l’après-guerre jusqu’à la révo­lu­tion tech­no­lo­gique le degré d’infiltration du capi­ta­lisme

Le nouveau quadripartisme … à creuser…

  Dans une vidéo pos­tée sur Media­part, Edwy Ple­nel sonne le toc­sin, à titre de « jour­na­liste », et annonce, au titre des « faits », l’accident immi­nent de l’élection à la Pré­si­dence de la Répu­blique de la meneuse de l’extrême-droite en France. Son dis­cours est truf­fé de méta­phores et de cita­tions. Ain­si d’un côté c’est lui qui « sonne

Lucioles” : n° 1 d’une revue pour habiter plus librement et fraternellement les espaces institutionnels et culturels communs

« Lucioles » est une revue gra­tuite, des­ti­né à rendre plus habi­tables et plus fra­ter­nels, pour celles et ceux qui y vivent au quo­ti­dien, les uni­ver­si­tés et les éta­blis­se­ments de recherche et d’enseignement supé­rieur. Elle était en ges­ta­tion depuis des années, mais les contrac­tions se sont accé­lé­rées juste après les atten­tats de jan­vier, après le

Vers une République autoritaire !

Depuis les atten­tats de jan­vier et de novembre 2015, « La Répu­blique » appa­raît comme le plus petit com­mun déno­mi­na­teur des dis­cours sur la chose publique et le deve­nir natio­nal. L’er­reur serait sans doute de pen­ser aujourd’­hui que cette adhé­sion mas­sive est la consé­quence méca­nique d’un res­sen­ti­ment — que l’on pour­rait com­prendre à défaut de le jus­ti­fier

‹‹Articles plus récents