Aller à…

Indiscipline !

Savoirs, nature, cultures et alternatives sociales

Flux RSS

L’université s’arrête, pas le savoir critique : ateliers annoncés par le comité de mobilisation de l’ENS-lsh


Share
Print Friendly, PDF & Email

Le comi­té de mobi­li­sa­tion de l’ENS vous fait part du pro­gramme des cours mili­tants qui se tiennent dans le cadre et dans la conti­nua­tion de la grève.

Mar­di 3 mars

- Ate­lier ani­mé par Boris Gobille : “Prendre la parole. Pro­jec­tion-débat autour de /Grands soirs et petits matins. Mai 68 au Quar­tier Latin/, de William Klein, 1968”, de 15h à 18h, F106.

- Ate­lier-débat autour de la notion d’é­va­lua­tion. Séance ani­mée par E. Renault : “Eva­luer le travail/évaluer les per­for­mances”. 18h, F101

- Flo­rence Jaillet (ENS, sciences de l’art) orga­nise un cours hors les murs : “art contem­po­rain dans l’es­pace urbain”. 14h00 place des Céles­tins.

Mer­cre­di 4 mars

- 9h30-12h30, café OL, tra­duc­tion et dis­cus­sion du texte de J. Dewey, “Crea­tive demo­cra­cy — the task before us” http://chipbruce.files.wordpress.com/2008/11/dewey_creative_dem.pdf Séance ani­mée par L. Cha­tai­gné, B. Mori­zot, S. Renier et E. Renault.

Jeu­di 5 mars

- Le loca­lisme dans le monde aca­dé­mique :ren­contre avec Oli­vier Gode­chot, Socio­logue, char­gé de recherches au CNRS, Centre Mau­rice Halb­wachs, 18h, F106

Le loca­lisme uni­ver­si­taire : éthique de la fidé­li­té ou clien­té­lisme per­vers ? Pour cer­ner l’ampleur du favo­ri­tisme dont pro­fitent les can­di­dats locaux, Oli­vier Gode­chot et Alexan­dra Lou­vet ont éta­bli une mesure à par­tir d’une base ori­gi­nale, celle des thèses sou­te­nues entre 1972 et 1996. L’en­quête pour­suit plu­sieurs objec­tifs : mesu­rer un phé­no­mène social inté­res­sant et mal connu, à savoir le loca­lisme aca­dé­mique, infor­mer la prin­ci­pale inté­res­sée, la com­mu­nau­té uni­ver­si­taire, de son impor­tance sta­tis­tique et sus­ci­ter des débats sur la noci­vi­té éven­tuelle du phé­no­mène ain­si que sur les pos­sibles moyens d’y remé­dier.

Oli­vier Gode­chot, socio­logue, est char­gé de recherche CNRS au Centre Mau­rice Halb­wachs et au Labo­ra­toire de Socio­lo­gie Quan­ti­ta­tive. Il tra­vaille sur les rému­né­ra­tions dans l’industrie finan­cière et sur les réseaux et le recru­te­ment dans le monde aca­dé­mique. Il a publié en 2007 Wor­king Rich, Salaires, bonus et appro­pria­tion des pro­fits dans l’industrie finan­cière aux Édi­tions La Décou­verte et en 2004 « Les deux formes du capi­tal social. Struc­ture rela­tion­nelle des jurys de thèses et recru­te­ment en science poli­tique » à la Revue Fran­çaise de Socio­lo­gie (avec Nico­las Mariot).

Mar­di 10 mars

- Ate­lier-débat ani­mé orga­ni­sé par le comi­té de mobi­li­sa­tion de l’ENS, ani­mé par J.-C Zan­ca­ri­ni : “du “bon sens” des réformes…” 18h, lieu à pré­ci­ser.

Igor Babou
Share



Mots clés :

2 réponses “L’université s’arrête, pas le savoir critique : ateliers annoncés par le comité de mobilisation de l’ENS-lsh”

  1. VB
    5 mars 2009 à 21 h 32 min

    Est-ce qu’on pour­rait avoir la tra­duc­tion de “Crea­tive demo­cra­cy” de John Dewey ? Cor­dia­le­ment, VB

  2. Igor Babou 5 mars 2009 à 23 h 33 min

    Je pense que pour cela, vous devriez contac­ter Emma­nuel Renault qui pour­ra vous indi­quer où la trou­ver, mais sur Indis­ci­pline, nous ne l’a­vons pas (nous n’a­vons fait que relayer l’in­fo sur ces cours là). Vous pour­rez contac­ter Emma­nuel Renault en allant sur cette page :

    http://www.ens-lsh.fr/erenault/0/fiche___annuaireksup/&RH=LABORATOIRES

Laisser un commentaire