Aller à…

Indiscipline !

Savoirs, nature, cultures et alternatives sociales

Indiscipline ! sur LinkedInFlux RSS

L’université s’arrête, pas le savoir critique : ateliers annoncés par le comité de mobilisation de l’ENS-lsh


Share

Le comité de mobilisation de l’ENS vous fait part du programme des cours militants qui se tiennent dans le cadre et dans la continuation de la grève.

Mardi 3 mars

– Atelier animé par Boris Gobille : « Prendre la parole. Projection-débat autour de /Grands soirs et petits matins. Mai 68 au Quartier Latin/, de William Klein, 1968 », de 15h à 18h, F106.

– Atelier-débat autour de la notion d’évaluation. Séance animée par E. Renault : « Evaluer le travail/évaluer les performances ». 18h, F101

– Florence Jaillet (ENS, sciences de l’art) organise un cours hors les murs : « art contemporain dans l’espace urbain ». 14h00 place des Célestins.

Mercredi 4 mars

9h30-12h30, café OL, traduction et discussion du texte de J. Dewey, « Creative democracy – the task before us » http://chipbruce.files.wordpress.com/2008/11/dewey_creative_dem.pdf Séance animée par L. Chataigné, B. Morizot, S. Renier et E. Renault.

Jeudi 5 mars

– Le localisme dans le monde académique :rencontre avec Olivier Godechot, Sociologue, chargé de recherches au CNRS, Centre Maurice Halbwachs, 18h, F106

Le localisme universitaire : éthique de la fidélité ou clientélisme pervers ? Pour cerner l’ampleur du favoritisme dont profitent les candidats locaux, Olivier Godechot et Alexandra Louvet ont établi une mesure à partir d’une base originale, celle des thèses soutenues entre 1972 et 1996. L’enquête poursuit plusieurs objectifs : mesurer un phénomène social intéressant et mal connu, à savoir le localisme académique, informer la principale intéressée, la communauté universitaire, de son importance statistique et susciter des débats sur la nocivité éventuelle du phénomène ainsi que sur les possibles moyens d’y remédier.

Olivier Godechot, sociologue, est chargé de recherche CNRS au Centre Maurice Halbwachs et au Laboratoire de Sociologie Quantitative. Il travaille sur les rémunérations dans l’industrie financière et sur les réseaux et le recrutement dans le monde académique. Il a publié en 2007 Working Rich, Salaires, bonus et appropriation des profits dans l’industrie financière aux Éditions La Découverte et en 2004 « Les deux formes du capital social. Structure relationnelle des jurys de thèses et recrutement en science politique » à la Revue Française de Sociologie (avec Nicolas Mariot).

Mardi 10 mars

– Atelier-débat animé organisé par le comité de mobilisation de l’ENS, animé par J.-C Zancarini : « du « bon sens » des réformes… » 18h, lieu à préciser.

Igor Babou

Igor Babou

Je suis professeur des universités en Sciences de l'information et de la communication.

Je travaille sur les relations entre nature, savoirs et sociétés, sur la patrimonialisation de l'environnement, sur les discours à propos de sciences, ainsi que sur la communication dans les institutions du savoir et de la culture. Au plan théorique, je me situe à l'articulation du champ de l'ethnologie et de la sémiotique des discours.

Sinon, dans la "vraie vie", je fais aussi plein d'autres choses tout à fait contre productives et pas scientifiques du tout... mais ça, c'est pour la vraie vie !
Igor Babou



  • Mots clés :

    2 réponses “L’université s’arrête, pas le savoir critique : ateliers annoncés par le comité de mobilisation de l’ENS-lsh”

    1. VB
      5 mars 2009 à 21 h 32 min

      Est-ce qu’on pourrait avoir la traduction de « Creative democracy » de John Dewey ? Cordialement, VB

    2. Igor Babou 5 mars 2009 à 23 h 33 min

      Je pense que pour cela, vous devriez contacter Emmanuel Renault qui pourra vous indiquer où la trouver, mais sur Indiscipline, nous ne l’avons pas (nous n’avons fait que relayer l’info sur ces cours là). Vous pourrez contacter Emmanuel Renault en allant sur cette page :

      http://www.ens-lsh.fr/erenault/0/fiche___annuaireksup/&RH=LABORATOIRES

    Laisser un commentaire