Aller à…

Indiscipline !

Savoirs, nature, cultures et alternatives sociales

Indiscipline ! sur LinkedInFlux RSS

Manifeste des Indignés : « Pour une démocratie réelle, ici et maintenant ! »


Une initiative à suivre, qui se développe, et à laquelle on ne peut qu’adhérer :

http://www.rezocitoyen.fr/yes-we-camp-le-manifeste.html

 

Manifeste des Indignés : « Pour une démocratie réelle, ici et maintenant ! »

Nous sommes des personnes ordinaires. Nous sommes comme vous : des gens qui se lèvent tous les matins pour étudier, travailler ou pour chercher un travail, des gens qui ont une famille et des amis. Des gens qui travaillent dur tous les jours pour vivre et pouvoir offrir un meilleur avenir à ceux qui les entourent.

Parmi nous, certains se considèrent plus progressistes, d’autres plus conservateurs. Certains sont croyants, d’autres pas. Certains suivent des idéologies précises, d’autres se considèrent apolitiques. Mais nous sommes tous préoccupés et indignés par la situation politique, économique et sociale autour de nous : par la corruption des politiciens, patrons, banquiers,… qui nous laissent sans défense et sans jamais être entendus. Cette situation est devenue la norme, une souffrance quotidienne et sans espoir aucun. Mais en unissant nos forces nous pouvons la changer. Le moment est venu de changer les choses, de bâtir ensemble une société meilleure. En conséquence nous soutenons avec vigueur les affirmations suivantes :

  • L’égalité, le progrès, la solidarité, le libre accès à la culture, le développement écologique durable, le bien-être et le bonheur des personnes doivent être les priorités de chaque société avancée.
  • Des droits inaliénables doivent être garantis au sein de notre société : le droit au logement, au travail, à la culture, à la santé, à l’éducation, à la participation politique, au libre développement personnel et le droit du consommateur à une vie saine et heureuse.
  • L’état actuel de notre système politique et économique ne répond pas à ces priorités et il est par de multiples facettes un obstacle au progrès de l’humanité.
  • La démocratie appartient au peuple (demos = peuple, cratie = pouvoir), ce qui signifie que chacun de nous constitue une partie du gouvernement. Cependant, en Espagne [France], la majorité de la classe politique ne nous écoute même plus. Ses fonctions devraient être de porter notre voix auprès des institutions, en facilitant la participation politique des citoyens à travers des canaux de démocratie directe pour le bénéfice du plus grand nombre, et non pas celle de s’enrichir et de prospérer à nos dépens, en suivant les ordres des forces économiques et en s’accrochant au pouvoir grâce à une dictature bipartie représentée par les sigles inamovibles du PS et de l’UMP (avec le FN comme repoussoir).
  • La soif de pouvoir et son accumulation entre les mains de quelques-uns sont à la source des inégalités, frustrations et injustices, ce qui mène à la violence, que nous refusons. Le modèle économique en vigueur, obsolète et non-durable, entraîne notre système social dans une spirale, qui s’auto-consume, enrichissant une minorité et appauvrissant les autres. Jusqu’à son effondrement.
  • La volonté et le but du système sont l’accumulation d’argent, sans tenir compte ni de l’efficacité ni du bien-être de la société ; gaspillant ses ressources, et détruisant la planète, générant du chômage et des consommateurs mécontents.
  • Les citoyens sont les engrenages d’une machine destinée à enrichir cette minorité qui se moque de nos besoins. Nous sommes anonymes mais sans nous, rien de cela n’existerait, car nous faisons fonctionner le monde.
  • Si en tant que société nous apprenons à ne pas confier notre avenir à une rentabilité économique abstraite où la majorité ne bénéficie pas de ses avantages, nous pourrons supprimer les abus que nous endurons.

Nous avons besoin d’une révolution éthique. Plutôt que de mettre l’argent avant les êtres humains, il faut le mettre à notre service. Nous sommes des personnes, pas des objets. Je ne suis pas le produit de ce que j’achète, pourquoi je l’achète ou à qui je l’achète.

  • Au nom de tout ce qui est précité, je suis indigné
    Je crois sincèrement que je peux changer les choses.
    Je crois que je peux aider.
    Je sais que, tous ensemble, on peut y parvenir. Sors avec nous. C’est ton droit.
Administrateur

Administrateur

Administrateur chez Indiscipline.fr
Administrateur d'Indiscipline.fr, l'Admin a un rôle avant tout technique. Il dispose également d'un blog où sont postés des textes qui nous sont parvenus, ou que nous reprenons, et qui sont écrits par des personnes ou des groupes qui ne disposent pas d'un blog sur Indiscipline. Enfin, c'est lui qui est la voix de l'équipe des modérateurs du site dans leurs relations avec les auteurs.
Administrateur



  • 5 réponses “Manifeste des Indignés : « Pour une démocratie réelle, ici et maintenant ! »”

    1. 16 novembre 2011 à 23 h 32 min

      Frères et soeurs de France. Les Indignés du Québec appuient vos revendications et vous invitent à lire le Manifeste des Indigné-es du Québec. Nous vaincrons car nous sommes les 99 % !

      http://indignesduquebec.e-monsite.com/pages/manifeste-des-indigne-es-du-quebec.html

    2. Marc Corriveau
      20 novembre 2011 à 18 h 18 min

      Je suis profondément d’accord avec ce manifeste!
      Je demeure en région,j’ai une famille, un travail. Je ne me sens pas libre de ms allées et venues, j’ai des obligatons. Mais si je peux faire quelque chose , je le ferai!

    3. Caroline
      7 février 2012 à 19 h 51 min

      Entièrement pour. Tout humain qui se respecte ne peut qu’être d’accord. Seul bémol : quelle action. Les libéraux ont pris tant de pouvoir qu’on ne sait pas comment inverser la tendance. Nous sommes prisonniers et a parement pour longtemps. Je reste sur ma fin après cette lecture même si l’espoir est humain

    4. neige noire
      3 septembre 2012 à 5 h 08 min

      je suis avec vous. J’ai une vingtaine d’années et l’avenir me semble bien sombre. je penses qu’avant que les choses ne changent concretement il peut se passer du temps, mais peu importe la facon et les combats qui seront à mener il nous faudra peser lourds et rester unis. je ne peut m’empecher de constater que les gens deviennent de plus en plus curieux sur ce qui les entourent, l’éveil des conscience est en marche! sachez que vous,comme d’autres, chacun ses chevaux de batailles biensur, faites du bon boulot. gardons espoir
      Darkly Snow

    5. Bibi
      2 septembre 2014 à 11 h 42 min

      Bonjour,
      Si l’homme était un animal politique, ça se saurait. IL n’est pas politique, il est social. La politique n’est pas naturelle chez lui. Pour être un homme politique, il faut s’instruire, faire des études et d’un niveau bien au-dessus de la moyenne. La seule chose que l’homme fait naturellement, c’est se mettre en société; donc non, le peuple ne fait pas partie du gouvernement. Le peuple est gouverné, commandé. Et l’immoralité des chefs ne justifie pas que le peuple se propulse gouvernement. Elle justifie en revanche qu’il en accepte un autre. Que les Indignés méditent un peu sur la véritable origine du mal qui nous touche. Pour ma part, j’ai de sérieuses raisons de penser qu’il s’agit du système lui-même, régime y compris.

    Laisser un commentaire