Aller à…

Indiscipline !

Savoirs, nature, cultures et alternatives sociales

Indiscipline ! sur LinkedInFlux RSS

Ce soir, je suis Egyptien (par Akram Belkaïd)


Share
Print Friendly, PDF & Email

Voici un texte tiré du blog d’Akram Belkaïd, qui nous donne envie de le publier ici, car il résonne avec ce qu’Indiscipline défend. Ce soir, nous sommes tous Égyptiens et nous disons à tous nos tyrans : « dégagez ! »

Ce soir, je suis Egyptien

Je dois écrire un article mais je n’y arrive pas car, ce soir, je suis Égyptien.

J’ai envie de scruter la Tunisie mais mon cœur va désormais plus à l’est car, ce soir, je suis Égyptien.

Mes oreilles se tendent vers Alger mais ne captent que silence et indifférence. Alors, ce soir, pour moi et pour les autres, je décide d’être Égyptien.

Je pourrais marcher poing levé dans les rues froides et désertes de Paris mais, ce soir, je vole de la place al-Tahrir à la place Saad Zaghloul et, du Caire à Alexandrie, je crie « Tyran dégage ! »

Et quand, au Caire, le mur de la peur sera définitivement tombé, alors, peut-être, que la colère de la Place du 1er mai me fera vite redevenir Algérien.

Et ce sera le tour des Tunisiens et des Égyptiens de dire, ce soir, nous sommes Algériens.

Administrateur

Administrateur

Administrateur chez Indiscipline.fr
Administrateur d'Indiscipline.fr, l'Admin a un rôle avant tout technique. Il dispose également d'un blog où sont postés des textes qui nous sont parvenus, ou que nous reprenons, et qui sont écrits par des personnes ou des groupes qui ne disposent pas d'un blog sur Indiscipline. Enfin, c'est lui qui est la voix de l'équipe des modérateurs du site dans leurs relations avec les auteurs.
Administrateur



  • 2 réponses “Ce soir, je suis Egyptien (par Akram Belkaïd)”

    1. Afifa Zenati
      1 février 2011 à 12 h 58 min

      Oui, tous les tyrans actuels et ceux en formation dans nos grandes démocraties donneuses de leçons… Vigilance amies et amis, vigilance : nous constatons toutes et tous que cela se resserre, dans tous les secteurs, dans tous les domaines, sur tous les plans et sur tous les fronts.

    2. Igor Babou 2 février 2011 à 11 h 04 min

      Sans oublier la dictature des marchés, et la tyrannie des agences de notation dont tout prouve qu’elles préfèrent les dictatures politiques aux régimes démocratiques : la Sainte inquisition du Marché (l’agence Standard & Poor’s) vient de baisser la note de l’Égypte, considérant que l’actuelle révolution nuit aux affaires (http://www.lemonde.fr/afrique/article/2011/02/01/les-menaces-qui-pesent-sur-l-economie-egyptienne_1473439_3212.html#ens_id=1470465). Oui, il y a des têtes qui devraient tomber, mais pas seulement celles des dictateurs politiques. Il est temps que l’on se débarrasse, le plus rapidement possible, de la Saint Inquisition du Marché…

    Laisser un commentaire