Aller à…

Indiscipline !

Savoirs, nature, cultures et alternatives sociales

Flux RSS

recherche

Enseignement supérieur et recherche : Commentaire sur les articles 80 à 87 des 125 propositions du programme des collectifs unitaires

Je suis professeur des universités en Sciences de l'information et de la communication.

Je travaille sur les relations entre nature, savoirs et sociétés, sur la patrimonialisation de l'environnement, sur les discours à propos de sciences, ainsi que sur la communication dans les institutions du savoir et de la culture. Au plan théorique, je me situe à l'articulation du champ de l'ethnologie et de la sémiotique des discours.

Sinon, dans la "vraie vie", je fais aussi plein d'autres choses tout à fait contre productives et pas scientifiques du tout... mais ça, c'est pour la vraie vie !

Ensei­­gnant-cher­­cheur dans une dis­ci­pline des sciences humaines et sociales, spé­cia­liste des rap­ports entre sciences et socié­té (c’est ce que dit mon CV…), je me sens concer­né par les articles 80 à 87 des 125 pro­po­si­tions du pro­gramme des col­lec­tifs uni­taires. N’ayant pas par­ti­ci­pé à leur éla­bo­ra­tion, j’apporte ici ma modeste contri­bu­tion à cette réflexion. Je

Projet d’Institut autonome des sciences humaines et sociales

Je suis professeur des universités en Sciences de l'information et de la communication.

Je travaille sur les relations entre nature, savoirs et sociétés, sur la patrimonialisation de l'environnement, sur les discours à propos de sciences, ainsi que sur la communication dans les institutions du savoir et de la culture. Au plan théorique, je me situe à l'articulation du champ de l'ethnologie et de la sémiotique des discours.

Sinon, dans la "vraie vie", je fais aussi plein d'autres choses tout à fait contre productives et pas scientifiques du tout... mais ça, c'est pour la vraie vie !

Pour une struc­ture d’enseignement et de recherche cohé­rente Par Igor Babou , Joëlle Le Marec Ce texte est en cours de rédac­tion : il s’inscrit dans une réflexion en cours. Les avis exté­rieurs sont les bien­ve­nus ! L’enseignement supé­rieur et la recherche en sciences humaines et sociales tra­versent actuel­le­ment une crise très pro­fonde. Fon­da­men­ta­le­ment, cette crise n’est

Pour un débat concernant la mise en place des mastères et des écoles doctorales dans l’enseignement supérieur et la recherche

Je suis professeur des universités en Sciences de l'information et de la communication.

Je travaille sur les relations entre nature, savoirs et sociétés, sur la patrimonialisation de l'environnement, sur les discours à propos de sciences, ainsi que sur la communication dans les institutions du savoir et de la culture. Au plan théorique, je me situe à l'articulation du champ de l'ethnologie et de la sémiotique des discours.

Sinon, dans la "vraie vie", je fais aussi plein d'autres choses tout à fait contre productives et pas scientifiques du tout... mais ça, c'est pour la vraie vie !

par Igor Babou et Joëlle Le Marec Les réformes enga­gées pour une restruc­tu­ra­tion de la recherche et de l’enseignement supé­rieur dans le cadre de l’harmonisation euro­péenne sont inquié­tantes. La créa­tion des écoles doc­to­rales, la mise en place des mas­tères et du sys­tème de vali­da­tion par ECTS, se suc­cèdent à marche for­cée dans un cli­mat contra­dic­toire d’urgence

‹‹Articles plus récents