Aller à…

Indiscipline !

Savoirs, nature, cultures et alternatives sociales

Indiscipline ! sur LinkedInFlux RSS

Les manifestations policières


Share
Print Friendly, PDF & Email

Depuis quelques jours, des poli­ciers mani­festent leur mécon­ten­te­ment suite à l’agression de quatre agents au cock­tail molo­tov qui en a bru­lé très gra­ve­ment deux et qui devront vivre le res­tant de leur exis­tence avec des séquelles très graves et dou­lou­reuses. Les causes de cette agres­sion et ses auteurs sont incon­nus. La police et le par­quet ne com­mu­niquent pas des­sus et la presse ne s’y inté­resse pas.

En revanche, la récu­pé­ra­tion de ce drame par une petite par­tie du per­son­nel de la police (il y a 175 000 poli­ciers) est abon­dam­ment relayée, mais sans qu’aucun com­men­taire cri­tique ne soit fait.

Ces poli­ciers mani­festent armés, cer­tains cagou­lés et le visage mas­qués. Leur mani­fes­ta­tion est sau­vage et leurs reven­di­ca­tions ne portent pas sur la prise en charge des consé­quences dra­ma­tiques des vic­times, mais sur le droit d’utiliser son arme, réfor­mer encore une fois sup­plé­men­taire le droit pénal et sa pro­cé­dure dans un sens tou­jours plus répres­sif.

Leurs reven­di­ca­tions signalent aus­si une grave confu­sion des poli­ciers.

Ils ne sont pas des jus­ti­ciers. Leur mis­sion n’est pas de faire régner la jus­tice, ou la concep­tion qu’ils s’en font, mais de rele­ver les infrac­tions et d’en appré­hen­der les auteurs après avoir recueilli les preuves. Per­sonne ne s’est inquié­té que des magis­trats se plaignent de la mau­vaise qua­li­té des pro­cé­dures qui explique que les auteurs défé­rés soient lais­sés libres.

La jus­tice, ce sont les magis­trats, les juri­dic­tions, qui la disent. De plus remettre en cause le tra­vail des juges et les appe­ler à sou­te­nir l’action répres­sive est un non sens juri­dique très grave et signale un mécon­nais­sance totale du droit. Ce sont les magis­trats qui contrôlent et dirigent la police, et non l’inverse. C’est sinon un état poli­cier. Reven­di­quer l’anonymisation des pro­cé­dures conduit à la bana­li­sa­tion d’une police secrète d’Etat, qui est une carac­té­ris­tique d’un Etat tota­li­taire.

Il est éton­nant et très regret­table qu’aucun juriste ou poli­tique ne se soit ému de cette nou­velle dérive fran­çaise après l’état d’urgence et la sus­pen­sion de la pro­tec­tion des garan­ties de la Conven­tion euro­péenne des droits de l’Homme.

Le poli­cier est au ser­vice de la jus­tice et non le contraire.

Ces poli­ciers vont être reçus par le pré­sident de la Répu­blique après quelques jours d’émeute et le gou­ver­ne­ment leur témoigne une atten­tion inver­se­ment pro­por­tion­nelle à celle qu’il a réser­vée aux popu­la­tions civiles contes­tant la régres­sion sociale, et notam­ment la loi tra­vail, en la fai­sant répri­mer par ces mêmes poli­ciers.

Il y a dès lors lieu à s’interroger très sérieu­se­ment sur le sou­ci des valeurs fon­da­men­tales du pou­voir qui plie devant des reven­di­ca­tions remet­tant en cause ce qui carac­té­rise un Etat démo­cra­tique moderne et fait gazer, ébor­gner, muti­ler, matra­quer et gre­na­der des citoyens pai­sibles qui exercent régu­liè­re­ment leur liber­té publique, leur liber­té d’opinion.

Il est piquant qu’un pré­sident moque le cou­rage de la magis­tra­ture quand lui-même paraît céder assez faci­le­ment aux pres­sions. Ce n’est pas ain­si qu’il va moti­ver les juges à s’opposer à la vio­lence, la force et aux abus des puis­sants s’il plie à un concert de sirènes.

La police n’est pas et ne doit pas deve­nir une garde pré­to­rienne qui négo­cie par la force ses avan­tages en mena­çant le pou­voir. Cela montre que le poli­tique ne tient pas la police, c’est la police qui tient le poli­tique.

La man­sué­tude pour la vio­lence ins­ti­tu­tion­nelle favo­rise la mon­tée du FN. En cau­tion­nant ce qui se passe dans la police, la majo­ri­té accepte d’en por­ter la res­pon­sa­bi­li­té poli­tique. Les mani­fes­ta­tions poli­cières sont le signe d’une très grave fai­blesse poli­tique car elle pros­père sur la remise en cause des valeurs qui fondent la démo­cra­tie.

Les derniers articles par Qwyzyx (tout voir)




  • Laisser un commentaire