Aller à…

Indiscipline !

Savoirs, nature, cultures et alternatives sociales

Flux RSS

Réflexions et actions

Après la nuit viendront les lendemains qui chantent (par Raphaël, commission “Savoir faire des Luttes” de Nuit Debout)

TRIBUNE – Où nous mène­ra Nuit Debout ? Cer­tains répondent « nulle part », et le mou­ve­ment leur paraît déjà dis­cré­di­té. Nuit Debout, anar­chique, éga­li­taire, spon­ta­née, ne recherche pas de repré­sen­tant poli­tique, ne s’organise pas; il est donc légi­time de s’inquiéter de son effi­ca­ci­té. Nous nous ras­sem­blons chaque jour, nous dis­cu­tons debout dans le froid, nous tra­vaillons en

Appel de soutien de l’Association Française de Sociologie à Nicolas Jounin

Igor Babou

Je suis professeur des universités en Sciences de l'information et de la communication.

Je travaille sur les relations entre nature, savoirs et sociétés, sur la patrimonialisation de l'environnement, sur les discours à propos de sciences, ainsi que sur la communication dans les institutions du savoir et de la culture. Au plan théorique, je me situe à l'articulation du champ de l'ethnologie et de la sémiotique des discours.

Sinon, dans la "vraie vie", je fais aussi plein d'autres choses tout à fait contre productives et pas scientifiques du tout... mais ça, c'est pour la vraie vie !
Igor Babou

Je relaie ici cet appel de l’AFS à sou­te­nir Nico­las Jou­nin : https://afs.hypotheses.org/134 Nico­las Jou­nin, socio­logue à l’université de Paris 8, par­ti­ci­pait ce jeu­di matin à une mani­fes­ta­tion paci­fique au port de Gen­ne­vil­liers, dans le cadre du mou­ve­ment social contre la loi Tra­vail. Nico­las Jou­nin et un autre mani­fes­tant ont été arrê­tés, mis en garde

Nuit debout : vers une convergence des luttes ?

Igor Babou

Je suis professeur des universités en Sciences de l'information et de la communication.

Je travaille sur les relations entre nature, savoirs et sociétés, sur la patrimonialisation de l'environnement, sur les discours à propos de sciences, ainsi que sur la communication dans les institutions du savoir et de la culture. Au plan théorique, je me situe à l'articulation du champ de l'ethnologie et de la sémiotique des discours.

Sinon, dans la "vraie vie", je fais aussi plein d'autres choses tout à fait contre productives et pas scientifiques du tout... mais ça, c'est pour la vraie vie !
Igor Babou

Je mets cette vidéo ici, en une, car sans ça Indis­ci­pline ne serait plus Indis­ci­pline… Point de vue stric­te­ment per­son­nel, mais que j’as­sume. Je ne com­mente pas plus : l’i­dée serait qu’i­ci, on puisse avoir un débat sur tout cela.

Appel: « Un pouvoir qui matraque la jeunesse est faible et méprisable »

Igor Babou

Je suis professeur des universités en Sciences de l'information et de la communication.

Je travaille sur les relations entre nature, savoirs et sociétés, sur la patrimonialisation de l'environnement, sur les discours à propos de sciences, ainsi que sur la communication dans les institutions du savoir et de la culture. Au plan théorique, je me situe à l'articulation du champ de l'ethnologie et de la sémiotique des discours.

Sinon, dans la "vraie vie", je fais aussi plein d'autres choses tout à fait contre productives et pas scientifiques du tout... mais ça, c'est pour la vraie vie !
Igor Babou

Je relaie ici cet appel qui a com­men­cé à cir­cu­ler le 16 avril 2016. Pour le sou­te­nir et y appor­ter votre signa­ture, écrire à : stopviolencespolicieres@laposte.net ou allez sur http://stoprepression.unblog.fr/ Je viens de le signer. Depuis novembre der­nier et la pro­cla­ma­tion de l’état d’urgence, l’État de la régres­sion sociale et de la matraque a bru­ta­le­ment accé­lé­ré

RadioDebout — En direct depuis la place de la République de 18h à minuit.

Igor Babou

Je suis professeur des universités en Sciences de l'information et de la communication.

Je travaille sur les relations entre nature, savoirs et sociétés, sur la patrimonialisation de l'environnement, sur les discours à propos de sciences, ainsi que sur la communication dans les institutions du savoir et de la culture. Au plan théorique, je me situe à l'articulation du champ de l'ethnologie et de la sémiotique des discours.

Sinon, dans la "vraie vie", je fais aussi plein d'autres choses tout à fait contre productives et pas scientifiques du tout... mais ça, c'est pour la vraie vie !
Igor Babou

De 18h à minuit depuis hier soir : http://mixlr.com/radiodebout/ Faites pas­ser !

Cuidado con el factor K

Les derniers articles par Joan Guimaray (tout voir)

Escribe Joan Gui­ma­ray* Nun­ca como aho­ra, la demo­cra­cia se había vis­to tan ame­na­za­da por el sec­tor auto­ri­ta­rio, desho­nes­to y cri­mi­nal del país. Jamás como hoy y a ple­na luz de la razón, se había vis­to tan expues­ta al peli­gro de caer en el latente abis­mo del camu­fla­do des­po­tis­mo. En las últi­mas elec­ciones, el Perú no

Contre la discrimination par le langage, la sociolinguistique.

Les édi­tions Tex­tuel ont publié récem­ment : « Dis­cri­mi­na­tions : contre la glot­to­pho­bie » de Phi­lippe Blan­chet. Ce petit ouvrage est une inter­ven­tion de socio­lin­guiste dans l’espace public. La socio­lin­guis­tique n’est pas une dis­ci­pline très média­ti­sée, même si cer­tains auteurs, ou cer­taines auteures, Mari­na Yaguel­lo par exemple, ont su ques­tion­ner dans des petits bou­quins bien ciblés les para­doxes de

Quelques notes sur la psychanalyse et la nature

Les derniers articles par Lise Demailly (tout voir)

Les textes psy­cha­na­ly­tiques évoquent de très nom­breuses acti­vi­tés humaines : les rela­tions fami­liales, la sexua­li­té, le tra­vail, les pra­tiques reli­gieuses, artis­tiques, poli­tiques, l’hygiène, la citoyen­ne­té… En revanche, ils évoquent très peu les pra­tiques de la nature (pro­me­nade, jar­di­nage, sports de haut niveau en rap­port avec la nature et qui peuvent être des pas­sions, contem­pla­tion) ni

Le métier de chercheur. Slow science et critique du progrès avec Isabelle Stengers et Pierre Calame

Igor Babou

Je suis professeur des universités en Sciences de l'information et de la communication.

Je travaille sur les relations entre nature, savoirs et sociétés, sur la patrimonialisation de l'environnement, sur les discours à propos de sciences, ainsi que sur la communication dans les institutions du savoir et de la culture. Au plan théorique, je me situe à l'articulation du champ de l'ethnologie et de la sémiotique des discours.

Sinon, dans la "vraie vie", je fais aussi plein d'autres choses tout à fait contre productives et pas scientifiques du tout... mais ça, c'est pour la vraie vie !
Igor Babou

Voi­ci un extrait d’une confé­rence d’I­sa­belle Sten­gers, phi­lo­sophe des sciences et de Pierre Calame, ancien haut fonc­tion­naire. Cette confé­rence en duo pose, dans un lan­gage simple, la ques­tion de la res­pon­sa­bi­li­té des sciences dans un contexte où le “pro­grès” induit par le déve­lop­pe­ment tech­no­lo­gique n’est plus sou­te­nable. Il me semble qu’on peut à peu près

Par ici la danse … chemins de la Pierre de l’eau et de la Pierre de feu

J’ai pas­sé l’après-midi à Saint-Agrève où trois asso­cia­tions locales, dont j’ai déjà eu l’occasion de par­ler, le Centre Haroun TAZIEFF, la com­pa­gnie de danse L’Art Sème et le Centre Astro­no­mique de Mars, pré­sen­taient à des élus et des acteurs de la culture du Val d’Eyrieux, un vaste pro­jet cultu­rel issu de diverses réflexions ancrées sur

Articles plus anciens›› ‹‹Articles plus récents