Menu
Catégorie
Appel de soutien de l’Association Française de Sociologie à Nicolas Jounin
29 avril 2016 Appels
Share
Print Friendly, PDF & Email

Je relaie ici cet appel de l’AFS à sou­te­nir Nico­las Jou­nin : https://afs.hypotheses.org/134

Nico­las Jou­nin, socio­logue à l’université de Paris 8, par­ti­ci­pait ce jeu­di matin à une mani­fes­ta­tion paci­fique au port de Gen­ne­vil­liers, dans le cadre du mou­ve­ment social contre la loi Tra­vail.

Nico­las Jou­nin et un autre mani­fes­tant ont été arrê­tés, mis en garde à vue et accu­sés de vio­lences contre les forces de l’ordre. Tous les deux sont défé­rés au par­quet et cités à com­pa­raître en com­pa­ru­tion immé­diate aujourd’hui, ven­dre­di.

L’Association Fran­çaise de Socio­lo­gie exprime sa stu­pé­fac­tion de voir un col­lègue connu et recon­nu ain­si bles­sé, arrê­té et déte­nu dans le cadre d’une mani­fes­ta­tion paci­fique contre une loi qui fait par ailleurs l’objet d’une très large contes­ta­tion sociale dans le pays et dont plu­sieurs col­lègues ont sou­li­gné les effets délé­tères. Nous deman­dons la libé­ra­tion immé­diate et l’abandon des pour­suites contre Nico­las Jou­nin et l’autre mani­fes­tant, Nico­las Pal­mire et nous pro­tes­tons contre les vio­lences poli­cières, qui ont émaillé la jour­née d’action de ce jeu­di et deman­dons que cesse le recours sys­té­ma­tique aux pro­cé­dures judi­ciaires expé­di­tives.

Nous appe­lons le plus grand nombre à se rendre devant le tri­bu­nal de Bobi­gny aujourd’hui, ven­dre­di 29 avril 2016, à 13h, en sou­tien à notre col­lègue et en pro­tes­ta­tion contre les vio­lences poli­cières.

Share



"2" Comments
  1. Je suis allée au Tri­bu­nal, il y a avait 150 à 200 per­sonnes qui criaient bien fort devant l’en­trée. Fina­le­ment on repasse en pro­cé­dure nor­male et le juge­ment est fixé au 6 octobre, ça don­ne­ra le temps de ras­sem­bler les témoi­gnages. Je suis fran­che­ment pré­oc­cu­pée, j’ai l’im­pres­sion qu’il y a des réa­li­tés paral­lèles, et que la police, le pou­voir s’ha­bi­tuent à ce que le monde appar­tienne aux pré­da­teurs. En ce moment je n’ar­rive pas à me concen­trer, mon esprit est à Nuit Debout ou avec tous ces gens dehors en détresse qui vivent quelque chose que je ne peux pas connaître mais qui me par­vient. Ce ras­sem­ble­ment au Tri­bu­nal c’est l’i­dée : on est chez nous, c’est le ter­ri­toire de la Répu­blique. Fina­le­ment l’au­dience a été très courte  heu­reu­se­ment, mais quand même.…depuis des mois la vio­lence poli­cière qui aug­mente et ce gou­ver­ne­ment qui tabasse sa jeu­nesse. C’est insup­por­table.

    • En tout cas, mer­ci de faire par­tie de cette mobi­li­sa­tion qui redonne espoir dans une démo­cra­tie à bout de souffle. Sommes-nous d’ailleurs encore en démo­cra­tie ? Je ne le pense pas. Pas depuis la mort de Rémi Fraisse, pas depuis la mul­ti­pli­ca­tion des vio­lences poli­cières, pas depuis la répres­sion poli­tique dont sont l’ob­jet les seuls démo­crates de ce pays, ceux qui mani­festent contre un pou­voir violent, obs­cène, raciste, illé­gi­time, et traitre à sa popu­la­tion.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté poster un commentaire.

*